Ce début de semaine a vu la naissance d'un nouveau géant dans le monde du réseau eDonkey. Le serveur Razorback, connu pour être parmi les plus gros serveurs au Monde (si ce n'est le plus gros), double la mise avec un nouveau serveur beaucoup plus puissant. Voilà qui devrait dynamiser un réseau déjà très en forme en Europe !

Voici l’annonce officielle publiée ce lundi 16 février par l’équipe Razorback, qui rappelons le soutient entre autres par son serveur des initiatives très importantes de Ratiatum, rappelées ci-dessous :


Le 15 novembre 2003, nous lancions un nouveau projet baptisé Razorback2. Nous nous étions fixés comme objectif de monter un nouveau serveur beaucoup plus puissant en utilisant les dernières technologies comme le processeur Opteron d’AMD et l’architecture 64 bits.

Le nouveau serveur est donc équipé de :
– 2 Opteron 248
– 6 Go de ddr 2100 ecc registred

C’est donc avec un grand plaisir que nous vous annonçons que Razorback2 est en ligne depuis 18h11 aujourd’hui (16 février, ndlrc)

Petit retour dans le passé

Comment parler du nouveau-né sans revenir sur les traces de son célèbre prédécesseur. En décembre 2002, nous avions lancé le projet 100k. Ce projet avait comme objectifs d’acheter un serveur capable de supporter la charge de 100’000 utilisateurs simultanément. Notre 2ème objectif était de mettre en ligne le plus gros serveur eDonkey du Monde.

Razorback fut mis en service le 30 avril 2003 à midi et rapidement nous avons tenu toutes ces promesses, Razorback a détenu tous les records en nombre d’users depuis celui de 150’000 connectés jusqu’à 360’000 ! Mais la vraie réussite c’est l’énorme soutient qu’a suscité ce projet, car le serveur n’a pas été offert par une personne ou par une société désireuse d’augmenter ses profits, mais par un mouvement général de soutient de toute une Communauté. Le serveur ne fait aucun bénéfice et ce n’est pas sa mission.

Développement du programme serveur eDonkey

Nous avons été jusqu’au maximum des limites techniques du serveur. Lugdunum a reprogrammé en language C la totalité du serveur eDonkey et dans certaines situations, le C n’offre pas toute la flexibilité nécessaire et surtout la rapidité désirée. Les fonctions les plus consommatrices du programme ont donc été programmées directement en assembleur. Finalement, le seuil de stabilité de Razorback a été fixé à 330’000 utilisateurs à la mi-novembre 2003.

Depuis 2 ans, nous bénéficions donc pleinement des qualités de programmation de Lugdunum. Qui de part sa position entre Metamachine, société propriétaire du programme eDonkey et Overnet, et la team de développement d’eMule se trouve être LA personne de contact si vous avez des idées d’intégration de nouvelles fonctionnalités au sein du protocole eDonkey.

L’utilisation des derniers noyaux Linux (en versions béta) sur Razorback a permis la détection de plusieurs bugs qui ont tous étaient transmis à l’équipe de développement de Linux. Lugdunum a également été appelé à corriger le driver de la carte réseau e1000 d’Intel, correction qui a été adoptée par Intel. Il continuera à utiliser les dernières technologies Linux sur Razorback2 qui est une superbe machine de tests de part son utilisation très extrème.

Evolution du réseau eDonkey

Le nombre d’utilisateurs sur le réseau eDonkey (+ 1 million en 1 an) croît régulièrement. Cette croissance additionnée aux futures évolutions du réseau demandent l’utilisation de serveurs plus puissants et surtout équipés de plus en plus de mémoire.

Notre réseau ne cesse de croître et d’attirer les convoitises d’autres programmes de p2p comme par exemple Shareaza et ce malgré l’apparition du nouveau réseau Kademlia développé par la team eMule. Nous continuons de croire que ce réseau a encore de belles cartes à jouer, mais certaines évolutions pourraient nécessiter des mises à jour massives de programmes clients.

L’arrivée de Kademlia

Contrairement à ceux que beaucoup pensent, nous sommes plutot favorables de voir apparaître Kademlia pour les raisons suivantes :
1 : la survie du réseau ne dépendra plus uniquement de notre travail et même si on nous demande poliment d’arrêter notre serveur, le réseau survivra. Nous ne serons plus le maillon faible.
2 : on va pouvoir ralentir la surveillance de Razorback, car jusqu’à présent on le suit pratiquement 24h sur 24, 7 jours sur 7, par peur de voir tout le réseau tomber en cas d’arrêt du serveur. Pour info, en 1 an, nous n’avons compté qu’une seule interruption de ce type.

Nous émettons toutefois les réserves suivantes :

1 : depuis le début du réseau, nous avons régulièrement tiré la sonnette d’alarme à chaque fois qu’un nouveau client ne respectait pas le réseau, par exemple en saturant les serveurs de requêtes inutiles (ce qui peut aussi arriver entre clients). Cette surveillance nous a amené à prendre parfois des décisions controversées, comme le blocage des clients MLdonkey, mais le résultat est là, les clients sont satisfaits et le réseau continue son évolution. Malheureusement, cette surveillance devient quasi impossible avec Kademlia et nous ne pourrons plus être alerté en cas d’abus massif d’une version d’eMule, car ceux-ci seront répercutés sur des miliers de clients qui pris individuellement ne permettent de constater un abus.

2 : en aucune facon, une recherche peut être plus rapide sur un réseau décentralisé, celle-ci va prendre plus de temps et va consommer plus de bande passante, c’est incontournable. Par exemple, il ne vous faudra que 2 secondes pour savoir si un fichier, même unique, est partagé sur un serveur de 500’000 personnes comme Razorback2, et il vous en faudra 4 ou 5 de plus, pour obtenir la même requête sur l’ensemble des serveurs (globabl search).

Projet Razorback2

Depuis le lancement du projet, le 15 novembre 2003, nous avons récolté suffisamment de dons et de revenus publicitaires pour lancer une version allégée de ce projet. Dans sa première version, le serveur ne sera pas équipé de sa mémoire définitive (ddr 3200 ecc reg.) car nous avons repris celle de Razorback, c’est-à-dire de la 2100 ecc. Nous commencerons avec 6 go, mais à court terme le serveur sera équipé de 8 go ddr 3200 ecc registered (4x2go ou 8x1go selon comment le serveur va se comporter en situation réelle).

Ce nouveau serveur vient remplacer le serveur provisoire qui officie depuis la panne de Razorback1 (le 15.12.03) et reprendra son adresse IP.

Projets soutenus par Razorback :
Le serveur nous offre une vitrine importante qu’il serait dommage de ne pas utiliser. Pour information, le message d’accueil du serveur est envoyé plus de 50 millions de fois par mois.

Nous profitons donc de cette vitrine pour soutenir différents projets présentés ici en résumé :

Ratatarl : la Radio qui vous parle
Tarl, membre du site www.ratiatum.com, teste et développe depuis 2 mois la mise en place d’une radio francophone ayant comme objectif de vous faire partager des œuvres musicales libres de droit. En guise de soutien, Razorback lui prête sa bande passante et vous invite à écouter et même participer aux émissions qui ont lieu du dimanche au jeudi de 20h00 à 22h00.

Plus d’infos ici : http://www.ed2k.ch/modules/ipboard/index.p…425&hl=ratatarl

Team Genome : www.p2p-projet100k.com
En parallèle au lancement du projet100k, quelques membres du site www.ed2k.ch ont lancé un projet de calcul partagé dont le but est d’aider l’université de Stanford a décrypter l’utilité des gênes. Une année après la création de la team, nous sommes 4ème au classement mondial des équipes avec plus de 6 millions de points.

Nous démontrons ainsi que les utilisateurs de p2p peuvent partager autre chose que des fichiers.

La chaîne de téléchargements
Le site Ratiatum a mis sur pied en juillet 2003 une chaîne de téléchargements qui permet la distribution de programmes gratuitement grâce au soutien des réseaux de p2p. Le site Ratiatum va prochainement enregistrer son millionnème téléchargements en toute légalité.

Accès à la chaîne de téléchargements

D’autres projets sont en cours d’étude, certains en développement. Nous vous tiendrons informés régulièrement sur l’évolution de ces projets.

En conclusion, nous remercions tous les utilisateurs d’eDonkey/eMule, tous les partenaires et tous les donateurs sans qui les projets Razorback n’auraient jamais existés. Nous saluons le travail de Lugdunum et celui de la team eMule qui consacrent une partie de leur temps libre au développement du réseau.

En espérant vous retrouver tous sur Razorback2, nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre travail.

Bile666
Team Razorback

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés