A l’ère du numérique, l’intégrité et la durée de conservation des données est une préoccupation montante des autorités et des entreprises. Pour y répondre, le spécialiste des cartes mémoire Sandisk a présenté mardi une carte SD « WORM« , pour « Write Once Read Many », destinée aux utilisations professionnelles. Contrairement aux cartes à mémoire flash traditionnelles qui permettent une réécriture des données, la WORM est spécialement conçue pour « enfermer » les données écrites et faire qu’il ne soit pas possible de les modifier ou de supprimer des fichiers. Elle devrait être particulièrement utile pour les applications où l’intégrité des données est fondamentale, comme les preuves d’enquêtes de police, les témoignages judiciaires, les dossiers médicaux ou les votes électroniques.

Selon Sandisk, la carte mémoire peut conserver les données pendant 100 ans si elle est conservée dans de bonnes conditions.

Pour l’utiliser, il faut toutefois disposer d’un équipement spécifique. Le fabricant travaille avec les constructeurs de camescopes, appareils photos, dictaphones, caisses enregistreuses, équipements médicaux et autres matériels nécessitant un enregistrement sécurisé pour créer les firmwares nécessaire au support des cartes WORM.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés