Avec Cstream, Cdiscount ne cesse de se rêver en Amazon à la française. Et le groupe le prouve aujourd'hui avec une offre par abonnement encore jamais vue sur le marché.

L’argument commercial de Cdiscount est tout trouvé : « trois services de streaming pour le prix d’un ». Et en effet, en s’alignant à la fois sur les prix de Netflix et Spotify, tout en proposant des services concurrents des deux géants, la filiale du groupe Casino lance ce mardi une formule sans précédent en France.

device-v3-tout

Une offre par abonnement qui vient compléter les ambitions à-la-Amazon du français, qui à l’instar de l’entreprise de Jeff Bezos, renouvelle régulièrement des séries de tablettes bas de gamme, orientées contenus, ou qui a également dévoilé un programme de livraison des produits frais qui cherchait à concurrencer Amazon Prime Now avant l’installation de celui-ci en France.

Aujourd’hui, Cdiscount se lance dans un marché encore inconnu pour le site, celui des contenus multimédia. En réunissant trois catalogues, et autant de droits à gérer, Cstream va permettre à Cdiscount de tenter une percée dans les formules à abonnements. Mais à la différence d’Amazon Premium, ici, il s’agit non pas de livraisons rapides, mais bien de streaming.

trois applications distinctes, Cstream Videos, Cstream Music et Cstream Books

Avec trois applications distinctes, Cstream Videos, Cstream Music et Cstream Books, l’abonné Cdiscount aura accès à trois services complémentaires. Le premier, Cstream Videos, est celui qui doit concurrencer la SVoD, avec néanmoins une différence importante : à la manière de FilmoTV, Cstream ne proposera que 50 films, renouvelés tous les mois. Et des programmes enfants : 1 000 sont déjà annoncés. Néanmoins, aucune série ne sera disponible sur Cstream, car Cdiscount ne veut pas concurrencer Netflix ou Canalplay.

Concernant la musique, avec un catalogue de 50 millions de titres, Cstream Music n’a pas spécialement à rougir devant la concurrence et se trouve dans la bonne moyenne du nombre de titres disponibles. L’interface inspirée du concurrent scandinave laisse à désirer mais le prix est son principal argument.

Enfin, là où Cstream complète une offre déjà fournie, c’est avec les livres et la presse, en proposant à ses abonnées 30 magazines en accès libre et quelques 50 000 livres.

Cstream ne proposera que 50 films, renouvelés tous les mois

Des compromis ont certainement été faits avec les plateformes et leurs applications, et il faudrait au quotidien mesurer la qualité du service qui ne peut pas reposer seulement sur un nombre de titres disponibles. Mais pour son premier jour sur le web, Cstream avance des arguments tarifaires très pertinents qui semblent en faire un abonnement facile et peu coûteux pour les familles à la recherche d’une solution unique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés