Google annonce l'acquisition d'API.AI, une startup californienne, une société qui fournit une plateforme pour concevoir des expériences de conversation homme-machine.

La mode est aux agents conversationnels, c’est-à-dire des programmes capables de tenir un semblant de conversation avec l’usager, d’exécuter des tâches à sa demande et de répondre à des questions plus ou moins difficiles, le tout sur fond d’intelligence artificielle. Un créneau dans lequel Google à l’intention de se déployer pleinement, au besoin en procédant à des acquisitions.

La preuve avec API.AI, une startup californienne dont le savoir-faire a su séduire la firme de Mountain View, mais aussi des tas de développeurs. L’entreprise américaine livre ainsi des statistiques pour bien que l’on relève l’importance d’API.AI, comme par exemple le fait que 60 000 développeurs s’en servent « pour bâtir des expériences de conversation dans des environnements comme Slack, Facebook Messenger et Kik ».

API.AI

La plateforme commercialisait un éventail de plusieurs offres selon les besoins des clients et des services désirés. Une formule gratuite était proposée pour des usages limités et des solutions payantes étaient à disposition pour ceux ayant des besoins plus importants. Il reste à déterminer quel sort attend ces différents abonnements dans la mesure où API.AI devra désormais s’adapter à la vision de Google.

La société se veut rassurante. Elle promet qu’il sera toujours possible de profiter de sa plateforme pour développer des interfaces conversationnelles à destination des utilisateurs. Google doit avant tout être vu comme un accélérateur pour améliorer le fonctionnement du service et lui permettre d’atteindre une nouvelle dimension. Avoir un tel géant à ses côtés est assurément un bon tremplin.

reconnaissance et de la compréhension du langage naturel

Téléchargée des millions de fois, l’application API.AI a vu le jour en 2014 et s’est vite fait connaître dans le domaine de la reconnaissance et de la compréhension du langage naturel, pour que les conversations avec les utilisateurs soient les plus fluides et les plus normales possibles. Un domaine qui intéresse beaucoup d’autres groupes, à l’image de Microsoft ou Facebook.

Dans le cas de Google, la technologie d’API.AI pourrait contribuer au développement de la messagerie instantanée et intelligente Allo. Dévoilée en mai, elle est équipée de fonctions avancées comme fournir des suggestions de réponse ou fournir un semblant de discussion avec l’utilisateur, le tout avec du chiffrement pour renforcer la confidentialité des usagers. Hélas, cette mesure n’est pas déployée par défaut.

 

À lire sur Numerama : Allo  : Google dévoile sa messagerie intelligente

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés