Tesla Motors espérait livrer près de 17 000 voitures au cours du deuxième trimestre 2016. Il en a livré moins de 14 400. Un échec qui s'explique notamment par un nombre élevé de véhicules en transit avant la livraison, selon l'entreprise américaine.

L’horizon s’assombrit quelque peu pour Tesla Motors. Déjà affecté par le décès d’un conducteur à bord de l’une de ses voitures à conduite autonome, le constructeur automobile américain spécialisé dans les véhicules électriques est aussi confronté à de mauvaises nouvelles sur le plan commercial. En effet, au deuxième trimestre 2016, les ventes n’ont pas atteint le palier attendu.

Dans un communiqué de presse publié dimanche, l’entreprise fondée par Elon Musk explique avoir livré un total de 14 370 véhicules au cours des trois derniers mois, dont 7 745 voitures Model S et 4 625 automobiles Model X. C’est un volume plus faible que les objectifs fixés par la société, qui tablait, comme le rappelle Capital, plutôt sur la livraison d’environ 17 000 exemplaires.

tesla-model-s-9

L’objectif raté de Tesla Motors ne provient pas d’un souci dans la production. Alors qu’il ne parvenait pas toujours à tenir le rythme par le passé, la firme est maintenant en mesure de construire assez de véhicules : au deuxième trimestre, 18 345 sont sortis de ses usines, soit une hausse de 20 % par rapport au début de l’année.

Qu’est-ce qui s’est passé, alors ? Le communiqué de l’entreprise mentionne un nombre assez élevé de véhicules se trouvant en transit avant la livraison finale. 5 150 voitures sont concernées, précise Tesla. Les clients concernés devraient pouvoir récupérer leur auto au début du troisième trimestre 2016.

tesla-model-s-11

La montée en puissance de Tesla Motors va se poursuivre dans les semaines à venir. Alors que le groupe est parvenu à sortir pratiquement 2 000 automobiles par semaine, d’autres paliers plus ambitieux seront franchis au troisième (2 200 voitures) et au quatrième (2 400) trimestres. Au total, Tesla Motors compte produire et livrer près de 50 000 voitures au cours du second semestre 2016, soit autant que toute l’année 2015.

À plus long terme, Tesla Motors prévoit une capacité de production lui permettant de mettre sur le marché jusqu’à 500 000 voitures par an. C’est ce qu’avait annoncé Elon Musk le 31 mars dernier, au moment de la présentation de son nouveau modèle, la Tesla Model 3. Ce rythme industriel doit être atteint en 2018.

À lire sur Numerama : Test de la Tesla Model S  : bienvenue dans le futur de l’automobile

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés