La découpe de Yahoo en morceaux se précise. En effet, l'entreprise américaine aurait demandé à ses acheteurs potentiels de déposer une offre avant le 11 avril.

La pression monte sur Yahoo et il n’est pas du tout sûr que Marissa Mayer disposera du temps nécessaire pour appliquer son plan de redressement trisannuel. En effet, la patronne du portail web pourrait en réalité assister purement et simplement au démantèlement de son entreprise, avec la vente de son cœur de métier, réclamée par une partie de ses actionnaires.

Marissa Mayer Yahoo
Marissa Mayer, patronne de Yahoo.

En la matière, les choses sont en train de connaître une relative accélération.

Le Wall Street Journal signale que le groupe américain aurait invité les acheteurs potentiels à déposer une offre préliminaire d’ici le 11 avril. Au total, les activités de Yahoo intéressent une quarantaine d’entreprises et de fonds d’investissement. Des sociétés comme Microsoft, le géant des médias Time, et les opérateurs AT&T et Verizon figureraient parmi les prétendants.

Outre les métiers traditionnels du portail web, d’autres portions pourraient être mises en vente. Il est notamment question de mettre en vente au plus offrant ses participations dans d’autres entreprises, à commencer par Yahoo Japan, sa filiale nipponne, et Alibaba, qui est le principal site de commerce électronique en Chine. Il reste à savoir ce que Yahoo voudra ou pourra garder, afin de ne pas être totalement vidé de sa substance.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés