Sidecar, service américain de transport de voyageurs en voiture cesse ses principales activités. Uber et Lyft auront eu raison de lui.

On savait qu’il y aurait des déceptions sur le marché du transport de voyageurs en VTC. Quand le marché s’est créé il y a quelques années maintenant, plusieurs sociétés sont nées presque au même moment et on voit aujourd’hui que certains choix stratégiques ont payé. Contrairement à Uber ou Lyft, Sidecar, qui était resté très américain, a déjà arrêté toutes ses activités au 31 décembre. En cause, une stratégique qui, peut-être, n’a pas été suffisamment claire pour le client.

Car si Sidecar a commencé par faire du transport de voyageurs dans une sorte de co-voiturage organisé, comme ses concurrents, il a très vite été incapable de se différencier. Depuis son lancement en 2011, Sidecar n’a pas su prendre le virage de la qualité ou celui de la bonne affaire. C’est après s’être concentré sur une activité annexe, la livraison, que le service s’est mis à inciter ses conducteurs à créer des profils intéressants et à proposer des services aux voyageurs, d’une simple bouteille d’eau à un chargeur pour smartphone.

En tentant de mener de front ces deux modèles d’affaires, Sidecar a fini par ne percer avec aucun d’entre eux

En tentant de mener de front ces deux modèles d’affaires, Sidecar a fini par ne percer avec aucun d’entre eux, même si pour les créateurs de cette entreprise, ces efforts n’ont pas été vains : « L’impact de notre travail sera ressenti pendant des générations, ont-ils affirmé sur Medium, nous avons changé les lois qui encadrent le transport de voyageurs et créé un mode de transport qui a changé les villes et simplifié la vie de millions de personnes. »

35 millions de dollars d’investissement n’auront pas suffi à faire face aux géants, mais pourtant, Sidecar l’affirme : si elle cesse ses activités, elle ne met pourtant pas la clef sous la porte et promet des surprises pour 2016. Une manière de faire garder espoir aux investisseurs ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés