Tesla va mettre à jour la fonctionnalité permettant de contrôler sa voiture à distance via son téléphone.

Ce n’est pas de la conduite autonome mais, vu de l’extérieur, cela y ressemblera. Dans un tweet publié le 1er novembre 2018, Elon Musk a effectivement promis une mise à jour pour la fonctionnalité qui autorise le contrôle de sa Tesla à distance. Dans environ six semaines, les propriétaires pourront piloter leur voiture via leur téléphone, comme si elle était radiocommandée.

La mise à jour en question permettra aussi à une Tesla de rejoindre votre position — toujours grâce au téléphone — et « vous suivre comme un animal de compagnie si vous maintenez le bouton sur l’application », explique Elon Musk. 

Des Tesla radiocommandées

Attention toutefois, la fonction ‘Tesla radiocommandée’ aura ses limites : par mesure de sécurité, il faudra que la voiture soit dans le champ de vision pour la faire rouler depuis l’application sans personne derrière le volant. On imagine aussi que la vitesse sera limitée pour éviter des débordements, dans le sillage de courses RC grandeur nature. On sait d’avance que certains y pensent déjà.

Dans son tweet, Elon Musk a précisé que ces nouveautés concerneront toutes les voitures assemblées ces deux dernières années — ces fonctionnalités avancées nécessitant les dispositifs hardware liés à l’Autopilote V2. À noter qu’il faudra être titulaire de l’option payante Pilotage automatique amélioré pour en profiter.

Aujourd’hui, on peut déjà faire avancer et reculer une Tesla sans être à bord, par l’intermédiaire de son smartphone, mais seulement sur un seul axe. Ce n’est pas qu’un gadget : en plus de bluffer les personnes extérieures, cela permet de faire sortir un véhicule d’une place de parking très serrée sans risque d’abimer ses portières ou celles des autres.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux