Vivaldi ajoute dans son navigateur un client de messagerie maison : Vivaldi Mail. À travers lui, il devient possible de consulter au même endroit tout son courrier électronique.

Pourquoi s’arrêter à la navigation web quand on peut aussi proposer un client de messagerie ? Et dans le même logiciel ? Pour Vivaldi, la réponse est toute trouvée : on peut sans aucun problème élargir les capacités du navigateur pour lui faire faire des choses différentes. Et c’est dans cette direction que va la toute nouvelle version du programme, disponible depuis le 9 juin 2022.

En la matière, le bond en avant qu’effectue Vivaldi avec sa mise à jour n’est pas tout à fait surprenant pour qui connait bien l’esprit de ce navigateur. Lancé en 2015, il a fait le choix de proposer des fonctionnalités nombreuses et des options en pagaille pour personnaliser l’expérience. Il a ainsi pu être décrit comme le navigateur web des « power users ».

Un client de mails directement dans Vivaldi

Depuis, Vivaldi n’a cessé de se transformer au rythme des nouvelles versions. Et aujourd’hui, il s’agit d’ajouter une corde de plus à l’arc de ses compétences. Et il ne s’agit pas d’une corde anodine : le navigateur désire désormais afficher et gérer vos mails, en intégrant un client interne de messagerie. Son nom ? Vivaldi Mail.

Ici, Vivaldi propose d’agréger sur le navigateur plusieurs accès à vos différentes boîtes (Gmail, iCloud, Fastmail, Outlook…), en vous proposant une vue pour chacune et tout le nécessaire pour écrire vos courriers et interagir avec votre mail. Bien sûr, l’outil supporte les protocoles IMAP et POP3, qui permettent de contacter d’autres services de courrier électronique.

Vivaldi Mail
L’interface de Vivaldi Mail. // Source : Vivaldi

Les mails peuvent être récupérés localement et stockés dans une base de données, afin de les consulter hors ligne. Pour le reste, les fonctionnalités proposées dans Vivaldi Mail sont classiques. On trouve toutefois quelques petites particularités, comme le double compteur Non vus ou non lus, afin de distinguer ceux que vous avez vu sans les ouvrir, et les autres.

En somme, ce qu’annonce Vivaldi est l’intégration d’une sorte de Thunderbird ou d’Outlook maison (deux autres clients de messagerie qui sont des logiciels autonomes) dans le navigateur. De fait, Vivaldi devient toujours un peu plus un couteau suisse pour votre quotidien numérique. Après la navigation, le courrier. Et ce n’est pas tout.

En plus de cet ajout, Vivaldi annonce la disponibilité dans son navigateur d’un agenda et un lecteur de flux RSS, qui permet d’interroger et de récupérer les dernières publications d’un site sans avoir besoin de le visiter pour voir s’il y a eu des nouveautés. Cela vient en plus d’autres fonctionnalités déjà en place, comme la traduction et le gestionnaire de notes.