Connu pour son incapacité à garder ses secrets, Google vient de battre un nouveau record. Un prototype de son smartphone Pixel 7, qui devrait être lancé en fin d’année, est en vente sur une plateforme de revente.

Après la publication d’images volées plusieurs mois avant l’annonce d’un produit, la sortie d’un test en vidéo plusieurs mois avant sa sortie et l’oubli d’un produit pas encore dévoilé dans un restaurant, Google invente encore, une nouvelle manière de se faire voler un produit. Le 30 mai, plusieurs médias américains, dont 9to5google, ont remarqué sur la plateforme de revente eBay l’apparition, pendant plusieurs heures, d’un prototype de Pixel 7, le futur smartphone haut de gamme de Google. Le dernier smartphone de la célèbre entreprise californienne sera officiellement dévoilé à l’automne 2022, en même temps que son frère, le Pixel 7 Pro. Ironie du sort, le vendeur semble avoir pris la photo avec… un Pixel 7 (on reconnait son design dans le reflet de l’appareil).

Mais comment Google fait-il ?

Le culte du secret n’est pas un art dans lequel tout le monde excelle. Si Apple en est probablement le maître (malgré l’appétence de millions de personnes pour toutes les petites fuites), Google est, de loin, celui qui s’en sort le moins bien depuis plusieurs années. Tous les appareils Pixel apparaissent en ligne en amont de leur présentation, à tel point que Google se sent désormais obligé de dévoiler lui-même le design de ses futurs produits plusieurs mois en avance, pour donner l’impression qu’il contrôle la situation. À part Google, aucun autre constructeur ne montre un smartphone six mois en avance.

L'annonce pour un prototype de Pixel 7. // Source : Capture d'écran eBay
L’annonce pour un prototype de Pixel 7. // Source : Capture d’écran eBay

Comment expliquer qu’un géant comme Google soit si mauvais dans la gestion des fuites ? Il semblerait que son manque d’expérience soit responsable. Google est un géant du logiciel et ne sait pas gérer des flottes matérielles. Pour convaincre ses partenaires de le suivre, il livre probablement plusieurs prototypes à des partenaires (opérateurs, revendeurs…) des mois en avance, ce qui multiplie les risques de fuite. Jusqu’à maintenant, il n’a toujours pas trouvé de solution pour ne pas se faire avoir.

Est-ce un vrai Pixel 7 ?

Bien sûr, on peut toujours s’interroger sur la véracité de cette fuite. Comme Google a confirmé le design du Pixel 7, rien n’empêche un petit malin de fabriquer de fausses photos pour créer le buzz. Cette option est possible, mais peu probable. Les images montrent un Pixel 7 allumé parfaitement conforme aux annonces de Google et, surtout, avec un logo au dos correspondant à celui utilisé par Google pour ses prototypes. Le fait qu’un autre Pixel 7 semble l’avoir photographié va aussi dans le sens d’une vraie fuite. Quelque chose nous dit que, d’ici septembre-octobre, on risque de revoir pas mal de Pixel 7.

Aujourd’hui, on peut un peu plus dire si c’était un vrai ou pas, on a pu faire le test du vrai Pixel 7.

Source : Numerama

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.