Entre l’initiative surprise de l’exécutif et les réactions hyperboliques des critiques, personne ne sort grandi dans ce débat sur la présence du petit émoji symbolisant le drapeau ukrainien dans l’application TousAntiCovid.

Il y a parfois des idées qui auraient mieux fait d’être réfléchies un peu plus longuement avant d’être mises en place. L’apparition d’un émoji aux couleurs de l’Ukraine au sein de l’application TousAntiCovid en est certainement une.

Le 25 février 2022 au matin, plusieurs internautes ont remarqué que la page d’accueil de l’application française TousAntiCovid a connu une légère modification : un petit drapeau de l’Ukraine, jaune et bleu, a été ajouté à côté du mot « Activé ».

active drapeau
L’emoji du drapeau ukrainien dans TAC

L’initiative vient directement du gouvernement : il s’agit, comme Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique, l’a confirmé au Parisien, d’une manière d’afficher un soutien au peuple ukrainien. Il n’est censé rester qu’une seule journée dans l’application.

Le problème réside dans le fait que cette implémentation n’ait pas du tout été annoncée par l’exécutif en amont, ni même été inclue dans la dernière mise à jour du code de TAC qui est rendu public.

Il n’en fallait pas plus pour nourrir toutes sortes de spéculations. Valérie Boyer, qui est sénatrice Les Républicains, a dégainé dans la journée en soulevant tout type de scénarios possibles, sans aucune vérification. Elle a ainsi parlé, entre autres, d’une possibilité de « provocation de hackers mettant en exergue la vulnérabilité de nos systèmes d’information et des nos très-trop coûteux cabinets-conseils ». Des mots qui peuvent alimenter une inquiétude inutile..

boyer tweet

L’émoji n’empêche pas d’activer TousAntiCovid

D’autres internautes ont suggéré que l’émoji était accompagné d’une impossibilité d’activer TousAntiCovid lorsque la fonctionnalité de contact tracing (le suivi des contacts) était désactivé. Il s’agit en fait d’une désactivation à la suite d’une mise à jour : pour réactiver TousAntiCovid, il faut à la fois avoir son Bluetooth allumé et accepter l’activation des notifications dans son téléphone.

Si l’utilisateur a bloqué les notifications, le contact tracing dans TousAntiCovid ne peut pas être activé. Cela n’a donc rien à voir avec la présence d’un nouvel émoji dans l’interface.

Ce n’est pas la première fois qu’un émoji apparaît dans l’application : il arrivait déjà qu’une petite émoticône masquée soit présente pour rappeler l’importance des gestes barrières. Un sapin avait aussi été ajouté fin décembre 2021 pendant les fêtes, et un petit père Noël en 2020.

Capture d’écran 2022-02-25 à 16.17.51
Dans le code de TAC, on voit un emoji masqué

Au vu de ces exemples, il semblait plutôt évident que l’apparition d’un petit émoji ukrainien ait tout de l’initiative de TousAntiCovid, avec validation du gouvernement, et non d’une cyberattaque de grande gravité.

Il n’empêche que l’absence de communication officielle a laissé planer un doute compréhensible au vu de la place importante des cyberattaques (passées et potentiellement futures) dans le conflit russo-ukrainien en cours. « Il n’y a eu aucun piratage de l’application TousAntiCovid qui fonctionne et que vous pouvez continuer à utiliser normalement », a commenté le secrétariat au numérique auprès de RTL. Peut-être aurait-il fallu le préciser en amont.