Google déploie dans Sheets une nouvelle fonctionnalité pour assister les internautes : un outil de suggestion pour les fonctions et les formules, en fonction des données inscrites dans les cellules.

Vous connaissez certainement la fonctionnalité de Google qui tente de compléter pour vous les requêtes que vous tapez sur le moteur de recherche, en fonction des mots que vous recherchez. L’entreprise américaine souhaite en étendre le principe aux feuilles de calcul Sheets, qui composent sa suite bureautique Google Docs. Comment ? En essayant d’anticiper les formules et les fonctions.

Tapez et laissez Google Sheets compléter la formule

« Vous verrez désormais des suggestions de formules et de fonctions en ligne, séquentielles et contextuelles lorsque vous travaillerez avec des données dans Google Sheets », explique la société américaine, dans une annonce parue le 25 août 2021. « Il suffit de commencer à insérer une formule dans Sheets pour que les suggestions s’affichent automatiquement au fur et à mesure de votre saisie. »

Google Docs
La nouvelle fonctionnalité se déploie dans Sheets, l’outil de création de feuilles de calcul de Google.

Cette nouvelle fonctionnalité cherche à simplifier l’usage des feuilles de calcul en tentant d’anticiper les opérations de l’internaute, en tout cas les plus courantes, comme le calcul d’une somme entre plusieurs cellules ou bien l’établissement d’une moyenne à partir d’une série de valeurs. Ainsi taper le signe égal « = » dans la cellule suivante après une colonne de nombres fait apparaître une formule suggérée.

Aux yeux de Google, « les suggestions de formules faciliteront l’écriture exacte de nouvelles formules et contribueront à rendre l’analyse des données plus rapide et plus facile ». Si la proposition ne convient pas, les internautes ont la possibilité  d’afficher des suggestions supplémentaires dans le menu déroulant. Une limite toutefois : l’outil devrait se cantonner à des formules et des fonctions plutôt simples.

Google Sheets autofill formule
Un exemple donné par Google.

Clairement, l’option vise plus à faire gagner du temps sur des opérations basiques, mais qui peuvent s’avérer récurrentes, de la même façon que les suggestions de recherche que Google affiche sur son moteur visent à éviter d’avoir à tout taper au clavier — il suffit de sélectionner la proposition, qui s’affine à mesure que les mots inscrits sont assez précis et nombreux.

Dans cette optique, Google Sheets inclut par exemple une fonction de traduction de mots, qui fait appel à l’outil conçu par l’entreprise américaine.

L’annonce, faite le 25 août par Google, pourrait prendre un peu temps avant de devenir une réalité sur l’ensemble des feuilles de calcul ouvertes par les internautes. La société estime que le déploiement de cette fonctionnalité prendra environ deux semaines pour que tout le monde soit éligible. Si ces suggestions ne vous conviennent pas, Google prévoit aussi une option pour les désactiver.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo