Twitter abandonne ses « Fleets », tentative d'importer le format Story sur le réseau social.

Snapchat a inventé le format « Story » et Instagram l’a popularisé. Et puis sont nés les clones. Facebook, WhatsApp, LinkedIn et, bien entendu, Twitter, sont autant d’entreprises qui se sont essayées au partage éphémère de contenus multimédia. On ne sait clairement pas quel est le résultat de ces tests pour la plupart de ces entreprises, mais en tout cas, pour Twitter, c’est un échec : l’entreprise a annoncé qu’elle tuerait ses « Fleets », nom des Stories sur Twitter, dès le 3 août 2021. Il ne vous reste donc qu’une quinzaine de jours pour expérimenter le format avant qu’il sombre dans l’histoire des produits ratés.

Le communiqué publié par Twitter insiste sur un élément de langage : les « Fleets » étaient censées être des espaces pour amener les utilisateurs passifs du réseau social à « rejoindre la conversation  ». Cette punchline, qui encadre l’ambition de Twitter en tant que réseau social de l’immédiateté, n’a pas été vraiment sublimée par les utilisateurs du réseau social.

Les Fleets, conçues pour celles et ceux que les discussions enflammées sur Twitter intimident, n’ont pas utilisé les Fleets. À la place, ce sont les utilisatrices et les utilisateurs confirmés et convaincus par le réseau social qui ont pris la parole sur ce nouvel outil — souvent, d’après Twitter « pour mettre en avant leurs tweets  ». Au-delà d’un renforcement de l’égo, l’intérêt était donc limité.

La « Story made in Twitter  » apparaissait uniquement dans les applications mobiles au-dessus du fil d’actualités. Cet espace sera utilisé pour les événements « en temps réel » et notamment pour les Spaces, autre tentative de clonage d’une fonctionnalité par Twitter, cette fois depuis Clubhouse.

Dès le lancement des Fleets, Twitter présentait le service comme un amplificateur de Tweet. Maintenant, cet usage dérange l’entreprise. // Source : Capture d’écran Numerama

Restera-t-il des bouts de Fleets dans Twitter ?

Il est probable que des bouts de Fleets restent dans Twitter. Ilya Brown, directeur des produits de l’entreprise, a affirmé que la fenêtre de composition des tweets intègrera bientôt des fonctionnalités issues des Fleets — « l’ajout de stickers et les photos en plein écran  », par exemple. Une manière de montrer que tout ce projet n’est pas complètement à jeter.

Reste à savoir si l’innovation sur Twitter n’est pas vouée au même sort, année après année : les utilisateurs du réseau social l’utilisent principalement pour sa fonction principale (tweeter) et ses messages privés (« DM »). L’essence même de Twitter, reposant sur l’instantanéité, fait qu’il est difficile d’imposer de nouveaux formats, notamment issus d’autres réseaux sociaux. Bien souvent, Twitter joue son rôle d’amplificateur pour des formats publiés sur d’autres plateformes — sites web, YouTube, Instagram, etc. Difficile, dès lors, d’imaginer Twitter comme un lieu d’expression du contenu total, où se côtoient tous les formats populaires présents sur le web.

Un Fleet // Source : Numerama

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo