Ikea et Sonos vont de nouveau s’allier pour créer des produits à mi-chemin entre des éléments de mobilier et des enceintes. Il y aurait notamment un tableau/enceinte dont le but serait de proposer un système audio de qualité camouflé dans des éléments du quotidien.

Ikea veut devenir un acteur majeur de la maison connectée. Le groupe suédois s’est déjà fait un petit nom avec ses prises et ampoules connectées, mais c’est sa collaboration avec le géant Sonos qui refait parler d’elle en ce début de mois d’avril 2021.

D’après The Verge ce 6 avril, les deux entreprises s’apprêteraient à sortir de nouveaux produits dans la lignée de l’étagère et de la lampe Symfonisk sorties en 2019. L’idée est toujours la même, fondre un système d’enceintes dans des objets du quotidien pour les rendre en quelques sortes « invisibles ».

Un tableau/enceinte ?

Et si les derniers produits ne nous avaient pas entièrement convaincus, le nouveau projet surnommé « Titan » intrigue. Sonos et Ikea auraient effectivement dans les tuyaux un genre de tableau/enceinte qui pourrait à la fois égayer votre intérieur et jouer de la musique. L’idée serait donc d’utiliser vos photos ou peintures préférées en tant qu’enceinte pour profiter d’un son correct sans encombrer son salon d’accessoires pas forcément esthétiques. Une seconde version de l’enceinte-lampe Symfonisk serait aussi prévue.

La gamme Symfonisk de 2019 // Source : Numerama

Les détails sur le projet Titan sont encore maigres. D’après The Verge il pourrait s’agir d’un système sans-fil qu’il serait possible d’accrocher derrière des posters Ikea ou carrément d’un produit tout en un, où le cadre et le poster lui-même agiraient en tant qu’enceinte.

La force de frappe Ikea

L’idée n’est pas tout à fait neuve. Certaines entreprises comme Soundwall commercialisent déjà de tels produits qui prennent la forme d’une plaque d’aluminium décorée qui bouge pour produire du son. On a aussi vu une idée similaire sur certaines télés Sony ou la dalle entière fait office de système sonore.

Seul bémol, ce genre de produit coûte encore très cher à produire et Ikea n’est pas connu pour vendre du mobilier à plusieurs milliers d’euros. La piste du module sans fil à ajouter à un cadre existant semble donc plus probable.

Quoi qu’il en soit, l’idée de cacher des enceintes dans les objets du quotidien reste intéressante et pourrait améliorer l’expérience télévisuelle en offrant un système sonore de qualité, facile à utiliser et qui ne jure pas avec le reste de la décoration. Le projet Titan va encore plus loin que la première salve de produit Symfonisk puisque les enceintes seraient cette fois-ci invisibles au premier coup d’œil.

Le géant du mobilier suédois a la force de frappe nécessaire pour démocratiser ce genre d’idées, mais encore faut-il que le prix et la qualité sonore soient là.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo