Démarcher de nouveaux contacts sur LinkedIn est une tâche chronophage. Entre la recherche de bons profils, l’écriture de messages plus ou moins identiques et les réponses personnalisées qu’il faut gérer, c’est un exercice rébarbatif et parfois démotivant. Pourquoi ne pas automatiser ces démarches à l’aide d’une application ? C’est ce que propose justement ProspectIn.

Si vous êtes directeur commercial, business developer ou encore CEO d’une petite entreprise, vous savez à quel point LinkedIn est une plateforme précieuse pour trouver de nouveaux clients ou des contacts qui pourraient s’intéresser à votre produit. Dans le monde du business, c’est ce qu’on appelle des « prospects », des clients potentiels. Les trouver n’est pas toujours simple. Les toucher est encore plus difficile. Mais plus que par email, c’est bien sur LinkedIn que vous avez le plus de chance de les atteindre.

Et ça, les développeurs Français derrière ProspectIn l’ont bien compris. Ils ont donc créé l’outil d’automatisation ultra-complet pour atteindre facilement le plus de prospects possible. Un outil qui a pour but ultime de les transformer en « prospects qualifiés », c’est-à-dire un client vraiment intéressé par votre produit et avec qui vous avez une relation de communication active.

Comment fonctionne ProspectIn ?

On le disait en introduction, le démarchage sur LinkedIn est un exercice parfois ingrat. Entre le temps passé sur l’étude des profils LinkedIn, les messages de demande de contact qui se ressemblent tous et les réponses négatives, on peut rapidement être démotivé. C’est d’autant plus vrai si vous avez pourtant bien travaillé vos accroches, la présentation de votre offre ou encore la façon dont vous anticipez les besoins potentiels de vos prospects.

ProspectIn part du principe que vous avez une bonne approche, mais que, faute de temps ou de chance, vous n’atteignez pas forcément les bons contacts. Cette application, qui se connecte à votre compte LinkedIn, va alors permettre 3 choses.

Cibler et lister vos contacts sur LinkedIn

Dans un premier temps, ProspectIn va permettre d’importer, de cibler ou d’établir des listes de contact précis : les commerciaux d’un certain domaine d’activité, des professionnels qui ont tous en commun certains centres d’intérêts par exemple.

Vous ne vous adressez pas de la même façon à des CEO qu’à des commerciaux. Et vous avez forcément besoin de bien séparer vos contacts pour adapter du mieux possible vos messages et votre communication. C’est la première étape avant de lancer sa campagne de prospection.

Bâtir des scénarios pour chaque type de contact

Dans un deuxième temps, ProspectIn va permettre de créer des scénarios de réponses ou d’interactions avec les listes de contacts. Après avoir envoyé une demande à un contact, vous pouvez automatiser toutes les actions possibles. Le contact a accepté votre demande de connexion ? Alors ProspectIn va envoyer automatiquement un message 24 heures après. Le contact n’a pas accepté la demande de connexion ? Une relance sera effectuée avec un nouveau message dans les 72 heures.

Les scénarios sont la grande force de ProspectIn. Ce sont eux qui vous permettent de mettre en place une stratégie de démarchage de prospects efficace et humaine. Grâce à une interface simple à prendre en main et très complète, vous pouvez en quelques clics établir tous les scénarios possibles en fonction des interactions engagées avec vos prospects, jusqu’à une dizaine de réponses automatisées s’il le faut.

La création des scénarios est une étape cruciale de l’application ProspectIn. C’est pourquoi la société française héberge sur son site web de nombreux tutoriels pour bien prendre en main l’outil, mais aussi pour l’associer à d’autres outils et applications, comme des outils de CRM (Customer Relationship Management, permettant de stocker les informations de contacts dans des bases de données).

Optimiser sa prospection

La dernière étape consiste enfin à appliquer votre stratégie de communication auprès de vos prospects en lançant votre campagne de prospection sur LinkedIn. ProspectIn propose ainsi une interface complète et pratique permettant de savoir, à la manière des solutions d’emailing, comment a performé votre stratégie de communication : quels sont les messages qui ont le mieux fonctionné, quelles sont les accroches sur lesquelles vous avez eu le plus de réponses ou encore quels types de profils ont le plus répondu à vos demandes.

Un outil d’automatisation qui nécessite de bien travailler sa communication

La suite n’appartient qu’à vous. ProspectIn est avant tout un outil d’automatisation. Il vous aide à toucher plus de clients potentiels, mais ce n’est pas un outil magique qui va écrire vos messages à votre place. Sur ce sujet, le site web de ProspectIn regorge de nombreux conseils pour améliorer le « copywriting », l’art d’écrire et d’intéresser ses contacts à votre sujet.

ProspectIn a ainsi publié une étude statistique très intéressante, datant de décembre 2020, sur la façon d’optimiser du mieux possible sa prospection sur LinkedIn. On y apprend par exemple que les profils qui ont le titre de CEO ont tendance à accepter plus facilement les demandes de contact, contrairement aux profils « Sales », qui sont plus exigeants. Ou encore que les messages courts (de 300 caractères) sont ceux qui ont le plus haut taux de réponse.

Enfin, un aspect crucial lorsque l’on utilise un outil comme ProspectIn est de faire régulièrement de l’A/B testing avec ses différents prospects. Vous ne pouvez pas vous contenter d’envoyer systématiquement le même message à tous vos contacts. Il est donc conseillé de tester quelques nouveaux messages sur une poignée de contacts pour voir comment ils réagissent avant de les déployer à plus grande échelle. ProspectIn le permet justement en permettant la création de listes de contacts spécifiques.

Comment essayer ProspectIn ?

ProspectIn est un outil qu’il est possible d’essayer gratuitement dans un premier temps. Il suffit pour cela d’installer l’extension pour navigateur de l’application. Pour aller plus loin ou pour gérer plusieurs comptes en même temps (et éviter de solliciter les mêmes prospects), différents tarifs sont proposés de façon mensuelle, trimestrielle ou annuelle.

Partager sur les réseaux sociaux