Wikipédia a 20 ans. Saviez-vous que vous pouvez lui donner un petit coup de jeune ? Deux solutions s'offrent à vous : utiliser les habillages de Wikipédia ou passer par un service tiers.

Wikipédia a donc vingt ans. Mais s’il est un point sur lequel l’encyclopédie peut sembler être restée dans les années 2000, c’est sur le design. D’accord, la critique est rude, et sans doute excessive. Il serait d’ailleurs faux de dire que l’apparence du site n’a jamais bougé ces deux dernières décennies. En outre, plusieurs habillages (Vector, Moderne, MinervaNeue, Monobook, Timeless) sont proposés à l’internaute.

Ces différents styles sont accessibles pour qui dispose d’un compte sur Wikipédia. Il faut se rendre dans le menu des préférences, en haut à droite de l’interface, puis dans l’onglet « Apparence », de choisir l’habillage et de valider. Des options avancées sont aussi fournies, si vous savez ce que vous faites. Les simples lecteurs ne sont pas délaissés : ils profitent du look par défaut du site, qui a été rafraichi au fil des ans.

Il existe néanmoins une solution que tout le monde ne connaît pas, alors qu’elle permet de transformer le design de Wikipédia, sans même avoir besoin d’un compte. L’astuce n’est certes pas récente — elle est évoquée sur le net depuis plusieurs années –, mais mérite un coup de projecteur à l’occasion de son vingtième anniversaire. Son nom ? Wikiwand. Il s’agit d’une surcouche graphique.

Le service peut tout à la fois être utilisé comme un site web (il y a un champ de recherche pour trouver une page Wikipédia, sur la version anglophone de l’encyclopédie) ou bien sous la forme d’une extension pour navigateur (Google Chrome et Mozilla Firefox), à installer pour que le style s’impose automatiquement dès que vous vous trouvez sur une entrée de l’encyclopédie.

Vous voulez voir ce que ça donne avant d’installer quoi que ce soit ? Voyez donc la page classique de Numerama sur Wikipédia et sa déclinaison visuelle une fois passée à la moulinette de Wikiwand. C’est le jour et la nuit : le panneau latéral est redessiné et colorisé, la partie centrale est remaniée, le sommaire est repositionné à gauche — idem pour les photos, quand il y en a.

Wikiwand France
Un exemple de l’habillage de Wikiwand sur l’article dédié à la France.

Un principe de fonctionnement particulier

Wikiwand est un projet distinct de la fondation Wikimédia. De fait, le service redirige sur son site les pages Wikipédia que vous voulez voir sur l’encyclopédie, afin d’y appliquer son interface graphique en question. Dès lors, compte tenu de son mode de fonctionnement, il a besoin d’accéder à l’activité du navigateur pendant la navigation. Cette permission est mentionnée sur la page du projet.

Wikiwand dispose d’une politique en matière de vie privée et de conditions d’utilisation. Ce procédé peut rebuter. Bien qu’il précise ne pas partager les informations collectées avec un tiers sans l’accord de l’internaute, le site fait état d’une collecte incluant l’adresse IP, pour des raisons légales, et les pages visitées sur Wikipédia sont aussi collectées.

Cette manière de faire constitue d’ailleurs un grief que plusieurs internautes adressent à Wikiwand. Si l’application demeure bien notée globalement, certains regrettent que le module ne fonctionne pas différemment. D’autres relèvent qu’il y a sans doute un peu trop de cookies et de traceurs sur le site — c’est certes banal sur le web, mais il n’est pas inutile de le mentionner quand même.

Cette approche ne vous rebutera peut-être pas, mais il paraissait utile d’en faire part. Le site, en tout cas, se veut rassurant. Il explique qu’il ne partage pas les informations personnelles avec des tiers sans autorisation explicite, sauf dans des cas très spécifiques et rares, comme un jugement. Les données peuvent avoir une utilité en interne, à des fins de diagnostic ou de statistiques.

Reste à savoir si cela convaincra. Sinon, il reste les designs de Wikipédia.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo