Savez-vous pourquoi Razer a choisi ce nom d'entreprise ? Et pourquoi des serpents figurent sur son logo ?

C’est assurément l’une des marques les plus appréciées des gamers et gameuses. Et pour qui aime les produits informatiques aux lignes acérées et aux angles prononcés, son catalogue propose de tout : claviers, souris, PC portables, écrans, casques audio et même tapis de souris. Peut-être son logo vous est-il familier : il figure trois serpents enchevêtrés partant chacun dans une direction différente.

Vous l’avez compris (notamment en lisant le titre !) : il est question de Razer (ou RΛZΞR, avec la stylisation appropriée), une entreprise dont les origines remontent à janvier 1998. Si ce n’est qu’en 2005 qu’a été fondée Razer sous sa forme actuelle, comme le rappelle le site français, le site anglophone souligne que les deux fondateurs, Robert Krakoff et Min-Liang Tan, se connaissaient déjà depuis des années.

Ainsi, dès 1998, l’histoire officielle raconte que Min-Liang Tan a incité Robert Krakoff, alors directeur général de Kärna, la maison-mère de l’ancêtre de Razer, à décliner pour le monde du jeu vidéo sa technologie de suivi mécanique à grande vitesse. En clair, de l’appliquer sur une souris pour l’adapter aux besoins des joueurs et des joueuses pros. Voilà pour le décor.

Ce qui n’est pas raconté, par contre, c’est la raison pour laquelle Razer s’appelle Razer.

Un ordinateur portable Razer Blade OLED. // Source : Numerama

La question a été posée par le passé sur les forums officiels, sans qu’une réponse n’ait été apportée. En guise de plaisanterie, un internaute avait suggéré en 2015 que la direction avait pensé à « rasoir » (« razor », en anglais, un nom commun évoquant Razer) et « technologie de pointe » — certes, ce n’est pas la traduction la plus fidèle, mais c’est celle qui semble le mieux reprendre le jeu de mots anglophone.

Il apparaît que la vérité n’est pas très éloignée de l’idée du rasoir, de tranchant et du fil de la lame. On l’apprend dans une interview donnée par Min-Liang Tan à MEGamers (la source initiale s’est évanouie dans les limbes du net, mais des copies effectuées en 2012 de l’interview, qui elle date de 2010, existent sur Internet Archive, et les passages clés ont été reproduits dans un fil sur Reddit en 2014).

« Nous avons nommé la société Razer parce que [Robert Krakoff] a eu un accident avec une lame de rasoir un jour (c’est une histoire pour une autre fois) et je n’avais pas vérifié l’orthographe lorsque nous avons soumis les documents pour la constitution de la société », a raconté Min-Liang Tan. Il n’est pas précisé si l’entreprise avait l’intention au départ de s’appeler Razor.

Chez Razer, on aime les serpents

Et pourquoi un logo à base de serpent, alors ? Dans une interview disponible sur YouTube, dont le passage clé a été signalé par un internaute, toujours sur les forums officiels, il s’avère que c’est simplement une référence à la chaîne alimentaire : pour contrôler le curseur à l’écran, on se sert d’une souris (informatique). Et qu’est-ce qui surclasse la souris (l’animal) ? Un serpent. Symboliquement, la main du joueur.

D’ailleurs, Min-Liang Tan affirmait ceci à MEGamers, en jouant d’ailleurs la carte de la provocation à l’égard d’un de ses concurrents, Logitech, comme si la nouvelle société allait le dévorer tout cru : « Comme notre premier produit semblait avoir des souris Logitech pour le déjeuner, nous avons décidé de le nommer d’après un serpent venimeux d’Afrique du Sud – c’est ainsi que le Razer Boomslang est né ».

Boomslang serpent
On me voit, on me voit plus. // Source : Chantal Lyons

« Nous avons trouvé assez drôle de donner à nos souris le nom de serpents, mais nous avons trouvé que c’était assez approprié car nos souris n’étaient pas exactement des souris de PC normales. Et nous avons choisi les couleurs Razer vert acide, comme le boomslang », continuait-il. Le boomslang est appelé en français serpent des arbres et son nom scientifique est le dispholidus typus.

Selon SCMP, qui cite une émission de CNBC, les souris de Razer ont aussi été nommées d’après des serpents, car il voulait que ses produits dévorent la concurrence. Bel esprit ! Il n’a par contre pas évoqué le fait que le nom chinois de Razer (雷蛇) peut aussi se traduire par « thunder snake », nom anglophone d’une autre espèce de serpent, comme l’ont relevé d’autres internautes. Décidément.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo