Google Images se met à jour pour faciliter la recherche d'images sous licence. Un nouveau filtre est disponible et les photos proposées après la requête d'un internaute affichent une petite mention pour le prévenir que certains clichés nécessitent une licence pour être réutilisés.

C’est la rentrée aussi pour Google Images. La firme de Mountain View annonce ce lundi 31 août une mise à jour de son moteur de recherche consacré aux photos et aux illustrations. L’objectif revendiqué par l’entreprise américaine est d’une part de toujours permettre à un internaute de trouver le cliché correspondant à ses attentes, mais aussi d’autre part qu’il sache mieux s’il peut le réutiliser ou non.

Pour cela, les vignettes apparaissant dans Google Images après une requête se verront adjoindre un petit encart semi-transparent indiquant si telle ou telle photo est disponible pour une réutilisation, si un accord de licence peut être conclu avec la personne qui en détient les droits. Cet accord de licence dépendra du profil du demandeur (particulier, autre média, etc.) et de l’usage prévu de la photo.

« Pour les résultats pour lesquels l’éditeur ou le créateur d’image a fourni des informations de licence, nous afficherons un badge ‘sous licence’ sur l’image. Lorsque vous cliquerez sur une image badgée, nous afficherons un lien vers les détails de la licence de l’image, ainsi qu’un lien vers le site où vous pourrez obtenir une licence pour l’image – dans le cas où ce lien est fourni par l’éditeur », écrit Google.

Google Images filtre licence
La position du filtre dans les outils de tri. // Source : Google

Un nouveau filtre dans la barre d’outils de Google Images

Le fait est que toutes les photos du net n’incluent pas ces informations de licence. Dans ce cas, Google propose un filtre pour n’afficher que celles qui en ont, afin d’être sûr de ne pas se tromper. Ce filtre est disponible dans Google Images en ouvrant la barre d’outils et en cliquant sur le menu déroulant « Droits d’usage ». L’option à utiliser dans ce cas de figure est intitulée « Licences commerciales et d’autres types ».

Dans le cas où vous ne souhaitez pas vous en remettre à une licence d’utilisation, mais que vous ne voulez pas non plus flouer les droits du photographe, la dernière option qu’il vous reste est de passer par les licences Creative Commons : plusieurs contrats existent, mais dans l’ensemble ils incluent tous un usage gratuit des clichés — du moment que les conditions du contrat sont respectées, comme la mention du nom de l’auteur.

Cela fait plus de dix ans que Google Images est doté d’un filtre à licences permettant de faire le tri entre les contenus sous Creative Commons des autres. On peut toutefois regretter que ce filtre à licences soit moins détaillé que par le passé, en tout cas pour ce qui est des licences permissives, où l’on pouvait par exemple cibler un contrat particulier en Creative Commons.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo