Microsoft a décidé de décaler l'arrêt du support d'une version de Windows 10, à cause de la situation sanitaire internationale. Le dernier correctif de sécurité pour cette mouture devait arriver le 10 novembre 2020. Il sera finalement déployé le 11 mai 2021.

Il y a ce que Microsoft avait prévu. Et puis il y a la réalité du terrain. En raison de la pandémie de coronavirus qui sévit toujours un peu partout dans le monde, l’éditeur américain a choisi de faire preuve de souplesse dans le support de Windows 10, en reportant à plus tard la fin des mises à jour pour une version désormais relativement ancienne de son système d’exploitation.

Fin août, le géant des logiciels a annoncé par la voix de l’un de ses cadres que la version 1803 de Windows 10, qui est sortie le 30 avril 2018, recevra encore des mises à jour de sécurité jusqu’au 11 mai 2021, au lieu du 10 novembre 2020. Il s’agit d’un décalage de six mois sur le calendrier prévu initialement par le groupe. Au-delà de cette date, Windows 10 1803 continuera de fonctionner, mais sans autres correctifs.

L’édition grand public de cette version déjà abandonnée

Cette décision, bienvenue en ces temps de crise sanitaire, comporte toutefois une subtilité : elle ne concerne que certaines éditions de Windows 10, à savoir Windows 10 Éducation,  Entreprise et IoT Entreprise. Les autres moutures, à l’image de Windows 10 Famille ou Professionnel, ne sont pas incluses, pour la simple et bonne raison que la fin du support de la version 1803 est déjà actée.

L’arrêt des mises à jour pour ces deux éditions remonte au 12 novembre 2019, des mois avant que le désastre du SARS-CoV-2 ne produise tous ses effets. Autrement dit, la mesure annoncée fin août par Microsoft concerne spécifiquement les organisations et non pas les particuliers, qui en principe ont déjà eu l’occasion de mettre à niveau Windows 10 avec une version plus récente.

Windows 10
Microsoft a publié quatre grandes mises à jour de Windows 10 depuis la sortie de la version 1803, en avril 2018. // Source : Aaron Yoo

Microsoft comprend que les entreprises et les établissements scolaires ont pour l’instant autre chose à faire que de gérer la mise à niveau de tout un parc d’ordinateurs. Si ce type de processus n’est généralement pas complexe à suivre, à une échelle individuelle, il peut rapidement le devenir quand de nombreux postes sont en jeu, avec parfois la présence de logiciels bien précis pouvant rencontrer des soucis de compatibilité.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le groupe s’adapte : en mars dernier, c’est la sortie des correctifs de sécurité qui a été priorisée, tous les autres déploiements étant alors suspendus. Il faut dire que Microsoft aussi était affecté par la réalité du confinement et de ses effets sur son personnel, qui ne pouvait plus toujours se rendre sur site. Puis en avril, Microsoft avait commencé à reporter certaines échéances.

Depuis la version 1803, sortie en avril 2018, Microsoft a diffusé quatre grandes mises à jour : la 1809 en octobre 2018, la 1903 en mai 2019, la 1909 en novembre 2019 et la 2004 en mai 2020. La prochaine est attendue pour le second semestre de l’année. Microsoft invite toutefois les organisations à prévoir tôt ou tard la mise à niveau de Windows 10, afin de ne pas se retrouver au pied du mur.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo