Microsoft annonce un nouveau calendrier concernant la fin des mises à jour de sécurité pour les vieilles versions de Windows 10. Toutes les dates sont repoussées à plus tard afin de ne pas ajouter une complication en pleine période de pandémie de coronavirus.

C’est un délai inespéré pour les responsables ayant en charge un parc informatique, mais aussi pour les particuliers. Alors que le 14 avril devait marquer la sortie de l’ultime mise à jour de sécurité pour certaines vieilles versions de Windows 10, Microsoft a pris la décision de leur accorder un répit de six mois. La fin du support pour ces anciennes branches du système d’exploitation est désormais fixée au 13 octobre.

Ce nouveau calendrier concerne trois éditions de Windows 10 (Entreprise, Éducation et IoT Entreprise), si elles reposent encore sur la branche 1709, qui est aujourd’hui datée. Elle est sortie au mois d’octobre 2017 et quatre autres grandes mises à jour ont eu lieu depuis. La branche actuelle est la numéro 1909, qui est disponible depuis novembre dernier, et une nouvelle grande version est attendue en mai.

D’autres reports de date ont aussi été annoncés par Microsoft pour d’autres éditions de son système d’exploitation.

En ce qui concerne les O.S. Famille, Professionnel, Professionnel Éducation, Professionnel pour les Stations de travail et IoT Core, la fin du support pour les mises à jour de sécurité est planifiée pour le 10 novembre au lieu du 12 mai. Cela concerne les O.S. en version 1809, qui a été déployée à partir d’octobre 2018. Ce sera le même calendrier pour Windows Server (Datacenter, Standard) pour la version 1809.

Microsoft déclare avoir pris cette décision en ayant le souci de ne pas ajouter une complication dans une période déjà difficile. // Source : Catalin Cimpanu

Ne pas ajouter de la difficulté dans une période compliquée

Au-delà de Windows, des décalages ont aussi été décidés pour Configuration Manager, dans sa version 1810 (1er décembre au lieu du 27 mai), pour SharePoint Server 2010, SharePoint Foundation 2010 et Project Server 2010 (13 avril 2021 au lieu du 13 octobre). L’authentification de base, qui devait être abandonnée dans Exchange Online, ne le sera qu’au second semestre 2021. Et pour les services cloud Dynamics 365, la nouvelle date est décembre 2020.

Dans la plupart des cas de figure, ces échéances peuvent être traversées sans trop de peine, à la condition de mettre à jour Windows 10 avec une mouture plus récente — c’est-à-dire en ne se contentant pas de récupérer les patchs de sécurité. Si l’effort est minime pour le particulier, il peut être plus important à fournir pour le responsable d’un parc informatique.

Ces nouvelles ont été prises dans le cadre de la crise sanitaire causée par la pandémie de coronavirus, qui est encore très forte dans le monde. Microsoft ne tient pas à ajouter une difficulté à sa clientèle en leur imposant en plus une mise à jour dans une période où elle a d’autres chats à fouetter. « Nous voulons contribuer à réduire le stress que subissent nos clients en ce moment », lit-on ainsi dans son annonce.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo