Le lancement de StopCovid aura bien lieu : mardi 2 juin, Françaises et Français pourront télécharger l'application du gouvernement pensée pour accompagner la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Son efficacité devra pourtant être démontrée.

L’application StopCovid n’était pas prête pour le déconfinement le 11 mai, mais elle accompagnera sa deuxième phase le 2 juin. Cédric O l’a annoncé lors du dernier week-end de mai, accompagnant un large plan de communication autour de l’application, dont le bon fonctionnement n’est pas garanti à cause des choix « souverains  » du gouvernement. Quoi qu’il en soit, nous avons désormais une date : StopCovid sera disponible dès mardi 2 juin à partir de 12h, sur l’App Store et le Play Store.

Les écrans de configuration limpides // Source : Capture d’écran Numerama

À ce stade, tout ou presque a été écrit sur l’application StopCovid. Intégrée dans un dispositif de santé complet et global, elle est un outil de plus pour briser les chaînes de contamination en prévenant les personnes qui ont croisé une personne déclarée positive à la maladie covid-19 par un établissement de santé. Reste que les nombreuses conditions à remplir pour que l’application fonctionne comme le gouvernement l’entend empêchent de projeter une efficacité réelle sur le terrain.

Sans même parler du fait que nos premiers tests sur la version bêta montrent qu’elle ne fonctionne que partiellement en arrière-plan sur iOS, privant les utilisatrices et utilisateurs d’iPhone d’un usage confortable. Nous testerons de manière complète l’application finale sur iOS et Android afin de déterminer si elle fonctionne. Par contraste, plusieurs pays européens ont choisi une méthode de traçage des contacts numérique basée sur un protocole décentralisé et adoptant les outils proposés par Google et Apple pour le bon fonctionnement de ces applications et une interopérabilité internationale.

Partager sur les réseaux sociaux