L’ennui du confinement commence à se faire sentir et vous ne savez plus comment occuper vos journées ? Peut-être qu’une initiation à la production musicale pourrait être la solution.

Comme en témoignent les nombreuses vidéos virales, pour certains, confinement rime avec musique. Mais comment s’y mettre, si vous n’avez pas d’instrument à proximité (ou… de prédisposition pour l’art musical) ? C’est l’idée derrière notre sélection des 4 meilleurs logiciels gratuits pour commencer la musique assistée par ordinateur.

BandLab : (Windows, macOS, iOS et Android)

Sous ses airs de réseau social pour musiciennes et musiciens, BandLab est avant tout une station audionumérique gratuite dans le cloud. Disponible sur Windows, macOS, iOS et Android elle vous permet de concevoir et partager vos créations sans difficulté grâce son interface très visuelle et intuitive. Le logiciel met à disposition des milliers de beats et de boucles gratuitement pour éveiller l’inspiration ainsi que plus de 200 instruments virtuels allant de kits de batterie jusqu’aux synthétiseurs les plus improbables. Si vous souhaitez enregistrer votre voix, il est possible de passer directement par le recorder de votre smartphone. Attention cependant aux problèmes de latence qui ne semblent toujours pas résolus. Un autre avantage de BandLab, c’est sa vocation collaborative : de nombreux musiciens partout dans le monde partagent leurs créations et vous pourrez ainsi collaborer avec eux, simplement trouver de l’inspiration ou encore vous exercer.

  • Point fort : Une ressource inépuisable pour l’inspiration
  • Point faible : Quelques problèmes de latence

GarageBand (macOS et iOS)

GarageBand

GarageBand est un logiciel de création musicale développé par Apple en 2004. C’est devenu un incontournable pour les utilisateurs de macOS ou iOS vu qu’il est proposé gratuitement sur l’ensemble des machines. L’application permet d’enregistrer, mixer et partager facilement ses créations. Elle est encore plus accessible depuis son arrivée sur iOS car vous pourrez, par exemple, jouer du piano sur votre iPad ou iPhone et synchroniser l’audio sur votre mac. Même gratuit, le logiciel est extrêmement complet et vous propose de mixer jusqu’à 32 pistes audio grâce aux effets professionnels intégrés. Cependant, Apple a beau ajouter “smart” devant tous ses instruments virtuels, la qualité sonore peut en décevoir certains. Il reste possible, en téléchargeant d’autres packs d’instruments, sons et boucles mis à disposition gratuitement par Apple, de trouver son bonheur.

  • Point fort : Possibilité de mixer jusqu’à 32 pistes
  • Point faible : Des instruments virtuels parfois décevants au niveau sonore

Soundation (navigateur web)

Soundation

Soundation est un logiciel complet de création musicale directement dans son navigateur web. Pour lancer la plateforme, rien de plus simple, il suffit de se rendre sur un navigateur équipé de Flash et y accéder depuis le site Soundation. Plusieurs offres sont disponibles et avec celle gratuite, vous aurez accès à plus de 700 boucles et effets, des instruments virtuels de haute qualité et jusqu’à 10 projets par mois. Le logiciel offre une simplicité de navigation très attirante pour les débutants et débutantes, tout en restant versatile. De nombreuses options telles que l’export en haute qualité, l’import d’audio ou les automations ne sont cependant accessibles qu’avec l’abonnement à 1,99 € par mois. La limitation à 10 projets mensuels peut être un frein pour les esprits les plus inspirés.

  • Point fort : Simplicité d’utilisation
  • Point faible : Pas mal de fonctionnalités de base non incluses

LMMS (Windows, macOS et Linux)

LMMS

LMMS est un logiciel séquenceur open source qui correspond à tous les styles de musiques et est régulièrement la première option vers laquelle se tournent les apprentis producteurs. L’interface avec son système de fenêtres fait clairement penser au géant FL Studio, ne nous en déplaise. Chaque groupe d’instrument à son propre éditeur, ce qui apporte de la clarté au projet. Les commandes iconographiques sont très visuelles, mais il faut fouiller un peu pour trouver tous les effets et instruments virtuels. Une fois toutes les banques sonores à votre portée, un monde personnalisable à souhait s’ouvre à vous. LMMS prend en compte les applications tierces et supporte les plugins VST pour étayer vos créations. À la différence des autres recommandations de la liste, ce logiciel ressemble beaucoup plus à ce qui se fait dans le monde de la MAO professionnelle, notamment dans ses fonctionnalités, et est donc destiné à un public qui souhaite commencer à customiser des sons et apprendre le mixage.

  • Point fort : Offre un premier pas dans le monde de la MAO professionnelle
  • Point faible : Compliqué à prendre en main

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo