Le patron d'Iliad, la maison-mère de Free, annonce la sortie prochaine d'une toute nouvelle Freebox, la v8. Celle-ci occupera le créneau entre la Freebox Delta, dédiée au haut de gamme, et la Freebox One, beaucoup plus dépouillée.

Le catalogue de Free s’étoffera très bientôt d’une nouvelle box pour l’Internet fixe. À l’occasion d’une interview donnée aux Échos ce lundi 10 février, le directeur général d’Iliad, Thomas Reynaud, annonce l’arrivée imminente d’une Freebox de nouvelle génération, « dans les semaines qui viennent », vraisemblablement au cours du premier ou du deuxième trimestre 2020.

Les informations sur cette nouvelle box sont encore rares. Le patron de la maison-mère de Free en parle comme d’une « Freebox v8 », c’est-à-dire la génération succédant à la fameuse Freebox Delta et la Freebox One, toutes deux annoncées en décembre 2018. Il n’est toutefois pas acquis qu’elle se montre aussi « premium » que la Delta. Il devrait plutôt s’agir d’une box de milieu de gamme.

La Freebox Delta, qui se place sur un segment premium. // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Une box de milieu de gamme

On se souvient en effet que Xavier Niel, le fondateur de Free, déclarait en mai 2019 vouloir retrouver « un centre de gamme qui soit une offre accessible, transparente, qui fasse rêver », grâce à une box « qui ne coûte pas des fortunes à fabriquer ». Elle devrait donc remplir l’espace entre la Delta, qui regorge d’atouts, et la One, une box beaucoup plus dépouillée et se focalisant sur l’essentiel.

De toute évidence, cette Freebox v8 doit surtout être une Freebox de reconquête d’une clientèle qui s’est érodée au fil des ans. Xaviel Niel, toujours en mai dernier, la décrivait comme devant « être capable d’aller convaincre des abonnés ». Lorsque le groupe a tiré son bilan de l’année 2018, il s’est rendu compte d’une perte d’abonnés à la fois dans le fixe et dans le mobile, malgré un résultat net en hausse.

À son lancement, la Freebox Delta, qui était déjà pensée comme une box de conquête, avait laissé perplexes les observateurs. Entre sa barre de son Devialet, ses fonctionnalités domotiques et autres ajouts qui gonflent la facture mensuelle, elle a été clairement pensée pour les personnes n’étant pas équipés de produits sortis ces dernières années. Les clients technophiles de Free avaient regretté cette position de l’opérateur, très grand public, quand il avait pour habitude de proposer des produits en avance technologiquement.

Article publié initialement le 10 février 2020 et mis à jour le 1 juillet 2020

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo