Google a profité de la conférence dédiée au Pixel 4 pour officialiser l'arrivée du Nest Hub Max à l'international. France incluse.

Nous n’avons pas écrit sur le Nest Hub que nous testons depuis plusieurs mois pour une raison simple : l’écran connecté de Google est encore sous-exploité en France. Cela est dû notamment au retard considérable que prend Assistant dans notre langue par rapport à la version américaine. Par exemple, quand vous suivez une recette sur Marmiton, vous devez dire « OK Google » à chaque consigne. Un « OK Google, ingrédient suivant » à chaque ingrédient listé. Un « OK Google, étape suivante » à chaque étape. Des répétitions qui tuent l’intérêt du produit, pensé pour nous accompagner dans des tâches quotidiennes.

Nest Hub Max : enfin un intérêt

Cela changera-t-il avec le Google Nest Hub Max, annoncé lors du keynote présentant les Pixel 4 et Pixel 4 XL ? Non, pas avant que Google mette à niveau son Assistant. Mais le Nest Hub Max a d’autres arguments qui pourraient carrément rendre utile un achat, en attendant la mise à jour logicielle. En réalité, l’attrait pour le Nest Hub Max tient en un mot : caméra. En plus de nombreux micros, l’appareil possède une caméra qui agit comme une Nest Cam améliorée.

En plus de l’aspect caméra de surveillance, avec abonnement pour sauvegarder dans le cloud les fichiers, le Nest Hub Max permet de faciliter les visioconférences avec vos proches grâce à Google Tal… Google Bu… Google Al… Google Hang… Google Duo ? Oui ! Google Duo, l’application de visioconférence qui survit encore à l’hécatombe des applications de messagerie Google. Comme les Portal propulsés par Facebook, le Nest Hub Max propose une expérience de visioconférence avancée, avec la caméra très grand angle capable de vous suivre quand vous bougez dans l’espace en faisant des zoom et des dézoom. Vous pourrez également envoyer et recevoir des « messages vidéos », sorte de répondeur visuel.

 

Côté Assistant, la caméra permet deux choses. La première, c’est la possibilité de contrôler l’appareil avec des gestes. Vous pouvez ainsi passer d’une étape à l’autre ou contrôler les alarmes en faisant des gestes de la main. La deuxième, c’est qu’elle rend aussi le Hub Max capable de reconnaître un utilisateur ou une utilisatrice et lui proposer son programme personnalisé : ses temps de trajet, son agenda, etc. En attendant un meilleur Assistant, c’est tout à fait acceptable comme mode d’interaction simple.

Au-delà de ces fonctionnalités actives, le Hub Max peut aussi jouer le rôle de centre de divertissement secondaire polyvalent (audio et vidéo) qui ne dénotera pas dans une cuisine ou une salle à manger. Bref, nous attendons avec impatience de voir si notre premier ressenti est confirmé par un test de plus longue durée.

Prix et disponibilité

Le Nest Hub Max sera disponible le 4 novembre en France, vendu exclusivement en ligne sur le Google Store et sur les sites Boulanger, Fnac et Darty. Il faudra compter 229 € pour acquérir l’une des deux versions, noir ou grise.

Partager sur les réseaux sociaux