Google est en train de déployer une mise à jour de Maps, son service de cartographie et de trajet, pour qu'il soit plus utile aux personnes malvoyantes. La description des trajets est nettement améliorée.

Si vous avez une personne malvoyante dans votre entourage, ou si vous avez vous-même une forte déficience visuelle, il se pourrait bien que la prochaine mise à jour de Google Maps change complètement la donne. En effet, une nouvelle fonctionnalité présentée le 10 octobre par la firme de Mountain View apportera un guidage vocal spécialement conçu pour les individus frappés de cécité.

Selon Google, ce mode est proposé à la fois pour Android et iOS mais se limite pour l’heure à deux langues et à deux pays : l’anglais, pour les personnes se trouvant aux États-Unis, et le japonais pour le Japon. Cependant, d’autres langues et d’autres pays seront prochainement proposés. L’entreprise américaine n’a toutefois donné aucun calendrier sur ces ajouts à venir.

À lire : Handicap : les grandes entreprises vont devoir rendre accessibles leurs sites et applis.

Des instructions orales plus détaillées

À l’heure actuelle, Google Maps propose déjà une information sonore, y compris en français, quand un trajet est affiché dans l’application. Une fois le départ et l’arrivée définis, le mobinaute, en cliquant sur le bouton « Démarrer », obtient une indication orale (par exemple : « tournez à droite pour rester sur le boulevard … », accompagnée de vibrations pour attirer son attention.

Toutefois, le nouveau service se veut plus détaillé, en donnant une estimation de la distance avant la prochaine étape du trajet (allez vers l’ouest jusqu’à telle rue. C’est à environ 80 mètres du prochain virage) ou bien en la décrivant (telle route se trouve devant vous : il s’agit d’une large rue. Faites preuve de prudence en traversant). L’outil confirme aussi, de temps à autre, si vous êtes toujours sur la bonne voie.

Un aveugle se déplaçant dans la rue. // Source : Tobi Gaulke

Pour marcher, ce service mêle de nombreuses technologies, incluant la géolocalisation, la connexion Internet mobile, la synthèse vocale pour énoncer les instructions à haute voix, mais aussi le traitement automatique du langage naturel, dans le cas de figure où la personne aveugle ou malvoyante lance Google Maps à la voix, via le microphone et Google Assistant, puis énonce sa destination.

Cette initiative n’est pas la première du genre pour Google : dans Maps, l’entreprise est en mesure depuis 2015 si un lieu est accessible en fauteuil roulant (un travail qui se fait en collaboration avec les internautes). Quant aux trajets eux-mêmes, ils sont pris en compte depuis 2018. Dans le même genre, il existe aussi la carte interactive Wheelmap, qui fournit  le degré d’accessibilité des lieux publics.

Partager sur les réseaux sociaux