Google commence à déployer le mode incognito dans son application Google Maps. Le service avait été annoncé lors de la conférence I/O ce printemps.

L’expérimentation était en cours ces dernières semaines, elle est maintenant en phase de déploiement : depuis le 2 octobre, les personnes qui se servent de Google Maps pour suivre un itinéraire ont la possibilité d’activer un nouveau mode de navigation : le mode incognito. Comme son nom le suggère, ce réglage permet de cacher ses trajets et ses visites, sur le même principe que la navigation privée.

Le mode incognito sur Google Maps s’active en haut à droite.

Ce mode incognito sera disponible pour l’application mobile de Google Maps, sur Android et iOS. Le déploiement doit débuter courant octobre pour Android et si vous vous rendez dans les réglages du logiciel, il est possible que vous n’y ayez pas encore accès. Il faudra dès lors attendre une prochaine mise à jour pour commencer à établir des trajets en toute discrétion.

Activer le mode incognito dans Google Maps

La marche à suivre est la suivante :

  • Lancez l’application sur votre smartphone et cliquez sur l’icône représentant votre avatar en haut à droite de l’écran ;
  • Sur la fenêtre apparue en surimpression, activez le mode incognito ;
  • L’application s’adaptera alors au nouveau mode, en affichant un panneau explicatif sur ce que peut faire (et ne peut pas faire) ce service ;
  • Un fin bandeau s’affichera sur la partie supérieure de l’écran pour vous rappeler que le mode incognito est actif. Votre avatar sera aussi remplacé et le point vous symbolisant sur la carte changera aussi de couleur ;
  • Le mode incognito se désactive de la même façon.

En basculant sur ce service, l’historique des recherches n’est pas conservé. Il n’y a par ailleurs aucune actualisation de l’historique des trajets passés et des lieux partagés avec d’autres utilisateurs. Les données pour personnaliser Google Maps sont aussi ignorées. Enfin, aucune notification n’est relayée sous ce mode. Celui-ci est donc intéressant en cas de partage de données ou même du smartphone.

Google avait évoqué au début du mois de mai son intention de déployer ce service dans Maps. Cinq mois après la dernière édition de la conférence I/O, le chantier s’achève donc. L’application rejoint ainsi la liste des autres produits et services de la firme de Mountain View qui proposent d’utiliser un profil beaucoup plus discret, à l’image du navigateur web Google Chrome et de la plateforme de vidéos YouTube.

Partager sur les réseaux sociaux