Si la qualité vidéo est importante, les améliorations au niveau de l'audio sur les services de streaming comptent aussi. Justement, Netflix annonce de « l'audio de haute qualité ». Le son sera désormais meilleur.

Au sein de la rédaction de Numerama, on sait combien la qualité audio d’un film est aussi importante que la qualité vidéo : c’est d’ailleurs pour cela que chaque semaine, on note les deux dans notre rendez-vous hebdomadaire « La Séance Blu-Ray UHD ».

Mais quand il s’agit de streaming, on parle rarement de la qualité de la piste sonore. Mais c’était sans compter sur Netflix : les équipes techniques de la plateforme de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) ont mis en avant cet aspect dans un billet de blog du 1er mai 2019. On y découvre qu’il y a désormais de grandes améliorations sonores sur le service de SVOD américain.

De l’audio de « haute qualité » depuis le 1er mai

Les ingénieurs qui travaillent sur la question mentionnent le fait que les frères Duffer, qui sont à l’origine de la série à succès Stranger Things, avaient été « critiques de la qualité audio » de la saison 2 : « Dans certaines scènes, la localisation de certains sons était difficile à percevoir au format 5.1, et certaines hautes fréquences étaient dégradées », expliquent-ils.

Le tournage de Stranger Things // Source : YouTube/WeAreNetflix

« Le son sera désormais plus net, plus intense, plus immersif et les spectateurs se sentiront plus proches de l’histoire », décrit Scott Kramer, le nouveau chef audio Netflix, dans une vidéo de présentation.

La principale amélioration réside dans l’augmentation du débit (jusqu’à 640 Kbps pour du 5.1 et du 768 Kbps pour du Dolby Atmos), qui peut désormais s’adapter à votre connexion Internet. Cela signifie que si vous disposez de peu de bande passante, la qualité audio pourra, à l’inverse, descendre très bas (192 Kbps) pour vous permettre de tout de même profiter du spectacle.

Jusqu’ici, la qualité ne pouvait pas changer en fonction de la connexion, rappelle The Verge. Le débit était déterminé au lancement de l’épisode ou du film, et ne bougeait plus au fil du visionnage, même si la qualité de la connexion internet s’améliorait.

Partager sur les réseaux sociaux