Facebook a partagé sur Spotify, deux épisodes d'une nouvelle série de podcast avec Mark Zuckerberg. En réalité, il s'agit de retranscriptions audio d'entretiens que le PDG a d'ores et déjà publié en vidéo.

C’est connu. Tôt ou tard, tous les hommes blancs de 40 ans auront un podcast qui parle de tech. Et Mark Zuckerberg ne fait pas exception.

Ce mercredi 24 avril, Facebook a donc partagé dans un tweet les deux premiers épisodes  de « Tech and Society with Mark Zuckerberg », disponible pour le moment uniquement sur la plateforme de streaming Spotify. Comme son nom l’indique, ce podcast d’une durée relativement longue — les deux premiers épisodes durent respectivement près d’une heure et 1 h 40 — s’intéresse à l’influence des nouvelles technologies sur la société en termes de challenge, d’espoir ou de défis. Tout un programme.

Néanmoins, les auditeurs avertis auront vite remarqué que les propos tenus par Mark Zuckerberg dans ce nouveau format de communication n’ont rien de nouveau.

Comme l’a confirmé par la suite Facebook aux médias, il s’agit en réalité de retranscriptions audio d’entretiens que son PDG  a d’ores et déjà publiés en vidéo sur sa page Facebook depuis le début d’année.

Dans le premier épisode, partagé le 20 février,  Zuckerberg accueillait notamment le professeur d’Harvard  Jonathan Zittrain  pour discuter des liens entre loi et technologie, tandis que le second, datant du 1er avril,  se penchait sur le journalisme à l’heure des réseaux sociaux via une discussion avec Mathias Döpfner d’Axel Springer SE, le plus important groupe de presse allemand.

Un nouveau moyen de communiquer pour le réseau social ?

Difficile de ne pas faire le lien entre ces deux thématiques et les controverses ayant frappé le réseau social l’année dernière. Si ces enregistrements s’inscrivent dans le cadre d’un challenge personnel annuel que tient à remplir Mark Zuckerberg — après avoir notamment appris le mandarin ou visiter chaque état des États-Unis — elles sont également une manière pour le PDG de s’exprimer sur l’avenir de sa plateforme et son influence sur la société.

Ainsi, si la première vidéo cumule près de 920 000 vues sur Facebook (656 000 pour la deuxième), les proposer au format audio permettrait de toucher une nouvelle audience — celle qui n’aime ne pas rester 1h40 devant un écran pour écouter Zuckerberg, par exemple.

Pour le moment, Facebook entend publier ces « podcasts » régulièrement avec quelques semaines d’écart — en fonction des rencontres de son PDG — et promet qu’ils seront bientôt disponibles sur d’autres plateforme que Spotify.

Partager sur les réseaux sociaux