Facebook admet que l'incident ayant affecté le stockage des mots de passe sur Instagram a en fait touché des millions de comptes.

Mauvaise nouvelle pour celles et ceux qui ont un compte sur Instagram : l’erreur de stockage des mots de passe que Facebook a révélé en mars est bien plus importante que ce qui avait été découvert au départ. Ce ne sont pas quelques « dizaines de milliers d’utilisateurs d’Instagram » dont les mots de passe ont été enregistrés en clair. Ce sont en fait des « millions  » de personnes qui sont concernées par l’incident.

Le logo Instagram. // Source : Instagram

Pas d’utilisation frauduleuse remarquée

La raison ? Facebook, propriétaire d’Instagram, a découvert d’autres fichiers dans lesquels les mots de passe étaient conservés dans un format lisible. Cependant, le réseau social n’a pas relevé d’utilisation abusive de ces données : « notre enquête a permis de déterminer que ces mots de passe stockés n’ont pas fait l’objet d’abus internes ou d’un accès inapproprié », écrit le site.

Les découvertes complémentaires du site communautaire ont été signalées le 18 avril. Il est précisé que les propriétaires des comptes concernés recevront par mail une note d’information sur cet évènement.

Il n’est pas impératif de changer son mot de passe, car celui-ci n’a pas été exposé à des tiers extérieurs à Facebook. C’est un incident d’exploitation interne.

Vous pouvez néanmoins en choisir un autre si vous avez un doute — tout particulièrement si vous êtes du genre à utiliser le même partout où vous vous inscrivez en ligne. Ce qu’il est aussi recommandé de faire, c’est d’activer la double authentification. Une telle option est disponible dans les paramètres d’Instagram. Cela ajoute une excellente seconde couche de protection pour votre compte.

À lire sur Numerama : Sécurité  : sur quels sites activer la double authentification  ?

Partager sur les réseaux sociaux