Un mélange entre cadre numérique des années 2000 et assistant audio : voilà comment on peut résumer le concept derrière l'Amazon Echo Show. Une idée qui ne manque pas d'intérêt, mais qui ne va pas assez loin.

Depuis le premier Echo, Amazon n’a eu de cesse de faire évoluer sa gamme d’assistants connectés. Il y a d’abord eu l’Echo Dot au design discret, puis l’Echo Spot qui embarquait un petit écran avec un contrôle tactile en forme de réveil connecté. Visiblement, cette dernière innovation a donné des idées à la firme de Jeff Bezos puisqu’elle est allée encore plus loin avec son nouveau produit.

Lancé ce mercredi 27 mars, l’Amazon Echo Show dispose d’un écran digne d’une tablette tactile. Ce changement majeur va de pair avec un prix plus élevé que ses prédécesseurs : 229,99 euros. Actuellement, l’Echo Spot est disponible pour 129,99 euros, l’Echo pour 99,99 euros et le Dot pour 39,99 euros. Le coût de cette nouvelle machine est-il vraiment justifié ? Après l’avoir testé, voici ce que nous avons retenu de l’Echo Show.

À mi-chemin entre un cadre photo et une enceinte

À première vue, l’Amazon Echo Show ressemble beaucoup à un cadre photo numérique.  Comme l’Echo Spot, il possède trois boutons sur le dessus : un pour couper le micro d’Alexa et deux autres pour le volume. Son écran est lui aussi tactile, mais bien plus grand que son prédécesseur : alors que le Spot fait la taille d’un réveil, l’écran du show atteint les 10,1 pouces, en plus d’être en haute définition.

Les seuls boutons de l’Amazon Echo Show. // Source : Léopold Maçon

L’autre changement visuel important de l’Echo Show, c’est son enceinte intégrée. Bien plus massive que celle des autres machines de sa gamme, elle donne un air de télévision cathodique à l’assistant audio.

Un son de très bonne qualité

L’enceinte de l’Amazon Echo Show prend de la place, mais ce n’est pas pour rien. Si on peut trouver ses basses un peu trop puissantes par rapport à ses aigus, le son est tout de même de très bonne qualité. L’enceinte produit un son « enveloppant » (qui ne semble pas venir d’une seule direction) assez impressionnant, sachant qu’elle se situe à l’arrière de l’appareil.

L’enceinte de l’Amazon Echo Show. // Source : Léopold Maçon

Même en installant l’Echo Show à proximité d’une cloison, la musique ne sera pas altérée. À plein volume, on ne ressent pas de distorsion particulière. En tant qu’enceinte, l’Amazon Echo Show se défend donc très bien, et on le ressent particulièrement avec la musique et les séries.

Un écran sympathique, mais sans plus

Si Amazon a doté l’Echo Show d’un écran aussi grand, c’est d’abord pour obtenir un affichage plus clair des informations. En plus de répondre aux questions à la voix, l’appareil apportera quelques précisions visuelles, par exemple les températures de la semaine à venir quand vous lui demandez le temps qu’il fait. Il est également possible de programmer l’écran d’accueil pour diffuser les informations que l’on souhaite (résultats sportifs, médias préférés, etc.). Quelques nouvelles « skills » (des fonctionnalités propres à la machine) ont été spécifiquement créées pour s’adapter à l’écran. On pense notamment à Marmiton, le site internet de cuisine qui s’est associé à Amazon pour proposer des recettes pas à pas. Celles-ci apparaissent à l’écran avec les ingrédients et il est donc beaucoup plus simple de suivre les consignes.

L’autre grande promesse de l’Echo Show, c’est de pouvoir regarder ses émissions préférées. Côté série, pas de problème : le service Amazon Prime fonctionne bien. Ne comptez en revanche pas sur Netflix, OCS ou Canal+ pour égayer vos soirées… Côté télévision, l’offre est famélique : au lancement, seul BFMTV et France Info sont accessibles. Amazon obtiendra peut-être des partenariats avec d’autres programmes par la suite, mais la télévision n’est pas un atout pour le moment. C’est bien dommage, car le fait d’accéder à un grand nombre de chaînes aurait été un point fort pour une machine destinée à être posée quelque part comme écran passif.

Une recette de cuisine avec l’Amazon Echo Show. // Source : Léopold Maçon

Globalement, l’écran ajoute un peu plus de clarté aux informations et quelques fonctionnalités sympathiques.Il est cependant loin d’être indispensable et ne vient pas révolutionner l’utilisation de la gamme Echo.

Une compréhension toujours difficile

Comme tous les autres objets de la gamme Echo, le Show fonctionne avec Alexa, l’assistant vocal d’Amazon. Et comme avec tous les autres, Alexa a du mal à répondre aux demandes. La machine est pourtant équipée d’une barre comportant 8 microphones censés être équipés d’une réduction de bruit. Hors sons parasites, l’Echo Show détecte notre voix de loin, même en étant un étage au-dessus de lui et sans crier. Si quelques légers sons viennent le déranger, il faut presque se coller à l’écran pour qu’il comprenne ce qu’on lui demande. Ce problème ne se fait pourtant pas ressentir lors des appels (via l’application Alexa ou Skype) et la voix est transmise clairement.

Le bruit n’est parfois pas le seul problème, Alexa ayant parfois des difficultés à comprendre les ordres les plus simples. Alors qu’on lui demandait une recette de crêpes, il a lancé le premier épisode de Vikings. La pièce était pourtant silencieuse et la demande a été faite à moins d’un mètre de la machine. Bref, à force de vouloir mettre des assistants vocaux partout, il semblerait que les constructeurs oublient l’essentiel de l’ergonomie d’un appareil.

En bref

Amazon Echo Show

Note indicative : 3/5

L'Amazon Echo Show n'est pas un mauvais produit, mais il manque d'intérêt par rapport aux autres machines de la gamme Echo. Son écran permet de profiter de quelques fonctionnalités sympathiques, mais toutes se révèlent très accessoires. L'offre multimédia qui aurait pu en faire un bon écran d'appoint est presque inexistante en dehors d'Amazon Prime Vidéo.

On retiendra tout de même un écran de bonne qualité et une enceinte meilleure encore. Qu'il s'agisse d'un souci lié aux micros ou à Alexa, la transmission des consignes reste, en revanche, peu aisée.

Top

  • La qualité du son
  • Quelques skills sympathiques
  • La lecture plus claire des informations

Bof

  • Le prix
  • Le multimédia
  • Les difficultés de compréhension d'Alexa

Partager sur les réseaux sociaux