Dans sa salle de bains connectée, la marque Kohler a inclut des toilettes. On peut y discuter tranquillement avec l'assistant vocal Alexa.

Vous tenez trop à votre intimité pour avoir un Google Home ou un Amazon Echo dans votre salon ? Attendez un peu de voir les toilettes connectées que développe la marque Kohler et qui ont été présentées lors du CES à Las Vegas lundi 7 janvier selon Techcrunch.

Les toilettes s’éclairent de différentes couleurs. // Source : Kohler

Kohler est une marque qui a développé plusieurs dispositifs pour les maisons connectées. Ils fonctionnent tous grâce à une plateforme commune présentée lors du CES 2018, la Kohler Konnect.

Pour 2019, la marque a présenté un appareil connecté pour le moins original, puisqu’il s’agit de toilettes. Baptisées Numi 2.0, elles ont un design futuriste et sont dotées d’éclairages dynamiques de différentes couleurs. Elles contiennent aussi un système d’enceintes, un siège chauffant (oui) et un système similaire aux toilettes japonaises qui permet de laver et sécher vos parties intimes.

Dis Alexa, mets-moi une ambiance chill dans mes toilettes

Surtout, les Numi 2.0 sont connectées à l’assistant vocal Alexa, développé par Amazon. Cela permet, comme le montre une vidéo promotionnelle, de mener une discussion sympathique, mais aussi de contrôler divers objets connectés situés dans notre salle de bains. On peut par exemple demander aux toilettes une « ambiance chill » juste avant de prendre son bain. Les lumières se tamisent alors, un éclairage bleu nuit s’active, l’eau se met à couler dans la baignoire, et il n’y a plus qu’à se glisser à l’intérieur.

On ignore pour le moment combien coûteront ces toilettes connectées, et quand elles seront proposées à la vente. Il arrive que certains objets présentés lors du CES n’arrivent jamais jusqu’à cette étape. Pour être tenu au courant des avancées du projet, il est possible de s’inscrire à une newsletter sur le site de la marque. Et surtout, n’oubliez pas que les objets connectés ne sont pas toujours infaillibles. Il arrive que des données personnelles fuitent.

Au mois de mai dernier par exemple, Alexa avait enregistré en toute autonomie une conversation privée, avant de la transmettre à un tiers. L’assistant connecté avait tout simplement mal compris la discussion, et avait cru que l’on s’adressait à lui. Un bug depuis résolu avait également mené des Google Home à s’activer seuls.

Si cela vous effraie, n’hésitez pas à jeter un œil à notre guide pour effacer les données personnelles que vous avez transmises à un assistant personnel.

À lire sur Numerama : Google Home, Amazon Echo  : comment effacer tout ce que vous avez dit à votre assistant personnel

Partager sur les réseaux sociaux