Une utilisatrice d'Alexa a découvert que l'assistant d'Amazon a partagé l'une de ses discussions privée à une enceinte Echo d'une autre personne. L'entreprise explique que cet incident est le résultat d'une succession de mauvaises interprétations.

Il y a quelques mois, l’enceinte Home Mini de Google faisait parler d’elle en raison d’un étrange bug l’amenant à s’activer toute seule. Ce 24 mai 2018, c’était au tour d’Amazon de devoir s’expliquer au sujet d’Alexa : en effet, l’assistant a enregistré une conversation avant de l’envoyer sur l’enceinte Echo d’une autre personne.

Comme le rapporte The Verge, l’incident s’est passé à Portland, dans l’Oregon aux États-Unis. Une utilisatrice d’Alexa a rapporté que son assistant avait enregistré une discussion privée qu’elle avait eu avec son époux, avant d’adresser cet enregistrement à un Echo de manière aléatoire — en l’occurence, à une enceinte détenue par l’un des collègues de son mari.

Sollicité par nos confères, un porte-parole d’Amazon a confirmé que l’incident s’était bien produit. Cependant, l’entreprise explique que l’outil a mal compris la conversation, dont il a interprété des passages comme des commandes. Autrement dit, l’assistant a cru qu’on lui demandait d’envoyer un message.

CC Flickr Stock Catalog

L’assistant a cru entendre son nom

« Echo s’est activé à cause d’un mot dans une conversation en fond qui ressemblait à « Alexa ». Ensuite, la conversation qui a suivi a été interprétée comme la requête « Envoyer un message ». À ce moment, Alexa a dit à haute voix « À qui ? ». À ce moment, la conversation de fond a été interprétée comme l’un des noms de la liste des contacts du client », s’explique Amazon.

L’assistant aurait une nouvelle fois demandé, à haute voix, une confirmation du nom du contact, en ajoutant un « n’est-ce pas ? » (« right ? »), avant de croire entendre dans la conversation une confirmation.

Une série d’événements improbables

« Aussi improbable que soit cette série d’événements, nous évaluons les options pour rendre cette situation encore moins probable », conclut le porte-parole de l’entreprise.

Amazon est déjà familier des bugs étranges avec Alexa. En mars dernier, des utilisateurs d’appareils équipés avec l’assistant ont découvert que leurs enceintes rigolaient sans avoir été déclenchées.

Les failles des assistants vocaux ont plus récemment incité des chercheurs à tenter de piéger ces outils, en montrant qu’ils pourraient être bernés par des sons inaudibles cachés dans de la musique.

Partager sur les réseaux sociaux