Même si elle a déjà recours à un centre de données hébergeant son serveur, il arrive qu’une société puisse avoir besoin de davantage de puissance pour sa solution d'hébergement. Cela peut être le simple effet de l’évolution de son activité dans le temps (et peut donc être anticipé) ou à l’inverse, l'accroissement de l'activité peut être soudain et donc avoir plus d'impact. Comment y faire face ?

C’est par exemple le cas lorsqu’un grand événement (les soldes, le Black Friday) a été sous-estimé, ou lorsque les retombées d’une campagne de communication, voire d’une publicité sont inattendues, poussant de facto les spectateurs à se rendre sur votre site, et provoquant ainsi sa saturation.

Aleksandar Cvetanovic via Unsplash

Cloud IKOULA One, ou l’autonomie totale

C’est précisément pour résoudre ce cas de figure que l’hébergeur web IKOULA propose CLOUD IKOULA ONE (aussi appelé CIO). Cette solution donne une autonomie totale au propriétaire d’un site web ou d’un service et lui permet de créer des serveurs virtuels (instances) à la demande. Soit une plateforme complète, où il peaufine lui-même son architecture, son firewall, etc. L’offre comprend également une interface de programmation applicative (API) qui permet, par exemple, d’automatiser certaines actions de sorte que le système procède à la création de nouveaux serveurs web afin d’encaisser une nouvelle augmentation de charge.

Les diverses options proposées par IKOULA pour son service CIO.

Cette offre CLOUD IKOULA ONE attire un public assez pluriel, comme l’explique Anthony Collard, Responsable support Infogérance au sein du centre de données : « Notre offre séduit plusieurs publics. Il peut s’agir d’étudiants en développement, car CIO répond à leur besoin de créer des instances rapidement et facilement. Mais la solution est aussi prisée par les sociétés qui peuvent, par exemple, l’utiliser pour faire du big data. On sera alors sur du traitement de données à très grande échelle. Enfin, nous avons aussi quelques particuliers qui se sont laissé tenter.  »

Un service client toujours en renfort

Si un diplôme d’informaticien n’est pas nécessaire pour prendre en main CIO, avoir quelques connaissances techniques peut aider l’utilisateur à gagner plus rapidement en autonomie. Quoi qu’il en soit, le client peut toujours compter sur les équipes du support pour l’aider en cas de difficulté. « Le service client reste disponible à tout moment et propose même des formations par téléphone. Oui, le client est autonome, mais s’il a des questions, des difficultés, il peut toujours contacter le support technique afin d’obtenir de l’aide. Néanmoins, il ne s’agit pas ici d’infogérance. Nous sommes là pour guider le client, pour lui donner des liens vers des FAQ, remonter les éventuels bugs… nous sommes dans l’assistance. »

CLOUD IKOULA ONE peut s’utiliser de façon autonome, mais dans tous les cas le support est toujours là en renfort pour guider le client

Question sécurité, une équipe est totalement dédiée à la plateforme d’hébergement CLOUD IKOULA ONE. Elle veille quotidiennement à assurer sa protection, fait régulièrement des audits, des mises à jour… Reste que le client garde la main sur son infrastructure, notamment côté pare-feu. « On sensibilise beaucoup les clients sur cet aspect, précise Anthony Collard. Si on remarque quelque chose pouvant être problématique, comme un pare-feu ouvert par exemple, on prévient d’emblée l’intéressé(e) bien évidemment. Mais nous n’intervenons pas sans l’accord explicite du client – certaines configurations ou installations pouvant avoir été choisies délibérément. En revanche, IKOULA réagira si l’on remarque quelque chose d’inhabituel qui a un impact sur la sécurité des autres clients ou celle de la solution CIO.  »

Et pour ceux qui ne demandent pas tant d’autonomie…

Et pour ceux qui n’ont pas d’administrateur système ou qui préfèrent simplement laisser les manettes au centre de données, IKOULA propose aussi la gamme de solutions Flex. « Certains clients ne veulent pas de l’autonomie de CLOUD IKOULA One, ils préfèrent nous laisser gérer cette partie. Un serveur virtuel, c’est leur seul pré-requis. » Dès lors, Flex s’affirme comme une solution de choix, puisqu’elle se focalise sur l’unique création de machines virtuelles. Si bien qu’ici, il n’est plus question de répartition de la charge ou de pare-feu intégré à gérer soi-même. Une option à favoriser pour ceux qui souhaitent une architecture plus simple ainsi qu’un niveau d’autonomie plus faible.

L’offre des Serveur FlexiCloud // Source : IKOULA

Crédit photo de la une : Stephen Dawson via Unsplash

Cet article a été écrit en collaboration avec IKOULA – spécialiste français de l’hébergement web depuis 1998. Cloud, serveurs dédiés, serveurs de calcul GPU, hébergement mutualisé, VPS ou encore infogérance, IKOULA propose une large gamme de produits & services conçus pour répondre aux besoins de chacun. Propriétaire de deux datacenters en France, IKOULA compte aussi deux filiales aux Pays-Bas et en Espagne, et accompagne ses clients avec attention, grâce à son support technique multilingue disponible en 24/7.

Partager sur les réseaux sociaux