Pour 15 dollars par mois, les habitants de 4 villes américaines vont pouvoir acheter chaque mois le ride pass d'Uber. Cet abonnement permet de disposer de prix constants, et pourrait permettre de réduire le prix des courses de 15 % en moyenne.

Uber teste à Austin Denver, Miami et Orlando un abonnement à 14,99 dollars par mois, à partir de novembre 2018. Les utilisateurs de Los Angeles ont également accès à ce ride pass, mais devront débourser 24,99 dollars. L’abonnement permet d’avoir un prix constant sur les courses et d’ainsi éviter les surcoûts liés aux périodes de pointe.

Toujours cantonné à son statut de « startup » (sur le papier), Uber cherche à pérenniser son modèle économique. Le ride pass s’appuie sur un prix relativement faible, quand on le compare au près de 300 dollars par mois de l’abonnement All-access de Lyft. À l’inverse de son concurrent, l’abonnement d’Uber n’ouvre pas l’accès à un certain nombre de courses, mais à une fixation des prix. Avec le ride pass, le prix ne varie plus selon l’affluence sur l’application, il sera le même toute la journée.

Le ride pass d’Uber permet de disposer d’un prix fixe pour les courses, même en période de pointe. // Source : Pixhere

Un abonnement pour fidéliser sa clientèle

Uber a chiffré à 15 % les économies mensuelles permises par son abonnement. L’application affichera après chaque course quelle somme l’utilisateur économise grâce aux tarifs préférentiels du ride pass. Les chauffeurs seront autant payés, et Uber absorbera la différence de prix. Le système d’abonnement a pour objectif de fidéliser une clientèle qui n’hésite pas à naviguer entre les différentes applications à la recherche de la course la plus rapidement disponible et la moins chère. C’est grâce à cette fixation de ses utilisateurs que Uber trouverait son retour sur investissement.

Le ride pass comprendra, pour les habitants de Los Angeles, un accès aux Jump Bikes de Uber // Source : Jump Bikes

Si les Angelinos paieront 10 dollars de plus par mois, c’est notamment car leur abonnement donnera accès aux trottinettes Lime et aux vélo électriques Jump, deux services rachetés par Uber. Le ride pass se positionne en Californie comme un premier test de regroupement de l’offre de mobilité du géant américain. Pour l’instant, Uber n’a rien annoncé au sujet d’une éventuelle mise en place de ce système en Europe.

Partager sur les réseaux sociaux