Alors que Tesla n’est pas encore prêt à vendre des Model 3 à 35 000 dollars, Elon Musk donne trois ans à son entreprise pour une voiture à 25 000 dollars.

Tesla sortira-t-il, un jour, la Model 3 à 35 000 dollars qu’il avait promise lors de la présentation ? Rien n’est moins sûr d’après certains analystes qui estiment qu’elle pourrait avoir la peau du constructeur automobile. Mais toujours est-il qu’Elon Musk, même au bout du rouleau, reste confiant et a récemment indiqué que cette version était toujours d’actualité.

Et dans une interview accordée au YouTuber Marques Brownlee, spécialisé dans la tech, le CEO est allé encore plus loin : dans trois ans, Tesla pourrait bel et bien commercialiser une voiture à 25 000 dollars. On peut relancer l’idée d’une citadine.

Deux fois moins cher qu’aujourd’hui

À l’heure actuelle, la Tesla la moins chère — une Model 3 avec le pack batterie améliorée — se monnaie 49 000 dollars. La firme américaine serait donc en mesure de proposer, à terme, un véhicule deux fois moins cher. « C’est quelque chose que nous pouvons faire, mais ce ne serait pas avant dans trois ans si nous travaillons dur » révèle Elon Musk dans l’entretien publié le 17 août 2018 sur la plateforme YouTube. 

Entre les développements du Model Y (SUV Compact), du Semi (poids lourd) et du Roadster (supercar) — sans oublier le pickup –, on se demande bien où Tesla trouvera le temps de donner naissance à une voiture très abordable. On pense tout de suite à une citadine avec la taille d’une Clio (une ZOE en somme), une catégorie qui sied merveilleusement bien à la motorisation électrique et à la mobilité urbaine.

Enfin, au-delà du calendrier chargé, il faudra que Tesla réalise de sacrées économies d’échelle pour s’assurer que ce nouveau produit soit rentable et ne mette pas du rouge dans ses finances.