Un mémo obtenu par le Wall Street Journal montre qu'un cadre de Tesla a demandé à certains fournisseurs de rendre de l'argent pour que le fabricant automobile puisse continuer à produire des véhicules. Tesla confirme que « moins de 10 fournisseurs » ont été contactés.

Tesla aurait demandé à ses fournisseurs de lui rendre une partie des sommes versées par le fabricant automobile, afin de pouvoir soutenir ses objectifs de rentabilité, a rapporté le Wall Street Journal le 22 juillet 2018, qui a eu accès à un mémo envoyé d’un cadre de l’entreprise à un fournisseur.

Ce message décrit cette requête comme «  étant essentielle à la bonne continuation des opérations de Telsa », écrit le WSJ. Cette demande d’argent aurait été qualifiée « d’investissement dans le fabricant automobile », mettant l’accent sur le fait que la réussite financière des fournisseurs était liée à celle de Tesla.

De son côté, l’entreprise nous explique avoir contacté « moins de 10 fournisseurs » pour leur demander « une réduction des dépenses totales pour des projets à long terme qui ont débuté en 2016 mais qui ne sont pas encore terminés. » Et de préciser que « tout changement avec ces fournisseurs améliorerait nos flux de trésorerie futurs, mais n’influencerait pas notre rentabilité au 3e trimestre. »

« Négocier est une pratique tout à fait ordinaire dans le processus d’approvisionnement, et maintenant que nous sommes dans une meilleure position en terme de production de la Model 3, il nous semble opportun d’améliorer notre avantage compétitif dans ce domaine », continue l’entreprise.

Tesla Model 3

5 000 Model 3 par semaine mais beaucoup de soucis

Pour autant, le fabricant automobile dispose d’un vrai souci de le liquidités. Depuis le début de l’année. le groupe aurait dépensé près de 150 millions de dollars uniquement dans des matériaux de rebut. Au premier trimestre 2018, la firme a annoncé des pertes records de 785 millions de dollars, malgré un chiffre d’affaires record (3,4 milliards de dollars).

Tesla a beau avoir annoncé début juillet que son objectif de 5 000 Model 3 était enfin atteint, l’entreprise d’Elon Musk avait dû se séparer de 4 000 employés deux semaines plus tôt. L’objectif : réduire de 9 % de sa masse salariale globale pour espérer être rentable d’ici la fin de l’année.

Mise à jour de 13h : Cet article a été mis à jour avec la réponse de Tesla.

Source : CC James Duncan Davidson

Partager sur les réseaux sociaux