Une boulette de Samsung a officialisé ce dont on se doutait : son Galaxy Note9 ressemblera bel et bien à un Note8.

Le 9 août 2018 prochain, Samsung organisera un événement au cours duquel il lèvera le voile sur le Galaxy Note9, future phablette qui succèdera au Note8. En attendant, le constructeur coréen a commis l’irréparable en partageant une page de précommande — disparue depuis mais captée par Evan Glass, journaliste spécialiste du marché mobile, le 2 août 2018. Elle confirme le design du produit, tout du moins le dos du smartphone.

On prend par ailleurs connaissance du slogan du Note9, à savoir « Say hello to super power » (« Dites bonjour à la super puissance »). Samsung précise avoir donné naissance à son téléphone le plus performant. À défaut d’avoir effectué des changements sur le design. 

Un océan de fuites

Cette boulette du grand rival d’Apple succède à une cascade de fuites ayant dévoilé le look du Note9 avant l’heure. Toutes s’accordaient sur un point : il ressemblera à un Note8, à l’instar d’un S9 similaire au S8. La première pierre avait été posée par Ice Universe et partagée au mois de mai dernier. On y voyait déjà un Note9 au design identique à celui du Note8. Tout juste pouvions-nous observer quelques millimètres grappillés sur les bords, ce qui permettrait au smartphone de Samsung d’arborer une dalle de 6,4 pouces (au lieu de 6,3 pour le Note8).

AndroidHeadlines

Bien plus tard, en l’occurence le 10 juillet 2018, AndroidHeadlines clamait avoir obtenu un rendu supposément officiel de la façade de l’objet auprès d’une source que le site décrit comme fiable. Dans la foulée, le 12 juillet, Ice Universe en a remis une couche avec une photo d’un outil promotionnel montrant l’arrière du Note9 (celui qu’utilise Samsung pour sa page de précommande d’ailleurs). On y devinait la présence d’un double capteur photo positionné à l’horizontale, sous lequel viendrait se placer le capteur d’empreinte digitale. Quant au stylet, il affiche une nouvelle finition.

Enfin, le 19 juillet dernier, Slashleaks (via Business Insider) a ajouté deux clichés au cas où certains auraient encore des doutes. Pour le coup, Samsung les a définitivement levés.

Partager sur les réseaux sociaux