Le 8 mai 2018, vous êtes plutôt jour férié ou Google I/O ? Comme chaque année, l'entreprise devrait en profiter pour faire état de ses avancées dans l'IA, et présenter ses grandes nouveautés comme Android P ou le mystérieux projet Yeti.

La mise à jour de Gmail sitôt déployée, Google doit désormais se préparer pour un autre événement : dans quelques jours, se tiendra la Google I/O 2018. Comme l’an passé, la firme devrait profiter de ce 8 mai pour détailler les différents projets et chantiers qui l’occuperont dans les 365 jours à venir.

Dans l’amphithéâtre Shoreline de l’entreprise, Google devrait évoquer le futur d’Android et ses divers travaux sur l’intelligence artificielle. Encore récemment, le co-fondateur de Google Sergey Brin soulignait les enjeux éthiques soulevés par l’IA, qui apporte selon lui « de nouvelles responsabilités ».

 

Comment suivre la Google I/O 2018 ?

Comme tous les ans, les principaux événements de la Google I/O sont diffusés en direct sur YouTube par Google. Vous retrouverez la page officielle de la Google I/O 2018 à cette adresse. La chaîne YouTube Google pour les Développeurs retransmettra les conférences. Le temps fort de la Google I/O pour le grand public, c’est bien entendu le keynote d’ouverture lors duquel l’entreprise de Mountain View va présenter ses nouveautés côté produits et services. Elle a lieu le mardi 8 mai à 19h, heure de Paris.

Vous pourrez suivre en direct les annonces sur FrAndroid.

Intelligence artificielle

La Google I/O est évidemment l’occasion pour Google de faire état de ses avancées en matière d’intelligence artificielle. L’accent sera sans doute mis sur les besoins actuels des développeurs et consommateurs en la matière.

La conférence permettra probablement d’en savoir davantage sur Google Lens, son service d’analyse d’image — accessible sur tous les appareils Android et iOS depuis mars –, ainsi que sur TensorFlow, sa plateforme d’apprentissage automatique.

Google devrait également évoquer les Tensor Processing Unit, ses puces conçues pour TensorFlow et qui trouvent notamment des applications dans l’apprentissage automatique.

Google Assistant et Google Home

À l’heure où près de 40 millions d’Américains possèdent désormais une enceinte connectée, nul doute que Google ne pourra faire l’impasse sur ses propres technologies dans ce domaine au cours de la conférence. En 2017, Google Assistant mettait le cap sur iOS, probablement avec l’idée sous-jacente de concurrencer directement Siri, qui accuse un retard remarqué.

Google devrait présenter les nouvelles fonctionnalités de son assistant, qui trouveront probablement des applications au sein de son enceinte connectée, Google Home.

Photos, Actualités et Play Store

Google devrait réserver quelques minutes pour évoquer son service de partage de photographies. C’est en effet sur Google Photos que sont hébergées les nombreuses améliorations que l’entreprise apporte aux fonctionnalités et à l’IA de Google Lens.

La firme de Mountain View donnera aussi peut-être quelques indications sur la refonte potentielle de Google News, à la fois sur mobile et ordinateur. Outre les changements apportés au design du service, il pourrait également accueillir une section propre à YouTube, mettant en avant des vidéos d’actualité.

Google devrait également en profiter pour donner quelques statistiques sur la popularité des applications Android téléchargées via le Play Store.

Android P

Google a récemment mis à disposition des développeurs une version préliminaire d’Android P, la prochaine version de son système d’exploitation mobile.

Parmi les nouveautés se trouve notamment le support du format avec encoche. Ce mouvement naissant, impulsé par l’iPhone X, a incité Google à en tenir compte dans ses développements logiciels.

Outre l’attention portée au notch, cette nouvelle version d’Android devrait également changer le centre de notifications, avec une interface plus épurée. Certains gestes propres à l’iPhone X  inspirent aussi Google au sein d’Android P. On ne doute pas que de nouvelles fonctionnalités phares seront présentées lors de la conférence : Android est au cœur de la stratégie Google.

Jeux vidéo

En février dernier, nous apprenions que Google travaillait sur le développement d’un service de jeux vidéo en streaming, connu sous le nom de code Yeti. La conférence de l’entreprise sera probablement l’occasion d’avoir plus de détails sur ce projet.

Il est aussi possible que la firme profite de la conférence pour évoquer Arcade, sa startup spécialisée dans le social gaming. À la tête de ce projet, Google a choisi un ancien stagiaire de Facebook, Michael Sayman, ce qui laisse deviner qu’avec cette plateforme l’intention est de concevoir un véritable réseau social autour du jeu vidéo mobile.

Wear OS

Wear OS, le système d’exploitation qui fait tourner les montres sous Android, s’est offert quelques améliorations en amont de la conférence de Google. L’entreprise reviendra probablement plus en détails sur les annonces glissées sur son blog le 3 mai.

Les améliorations du système d’exploitation devraient porter sur l’autonomie de la batterie des appareils, et l’intégration d’un mode plus sombre pour faciliter la lecture sur l’écran des montres.

Android TV

Enfin, il est probable que Google ne referme pas les portes de sa conférence sans avoir parlé de son Android TV, le système d’exploitation dédié aux téléviseurs et aux box. L’événement pourrait être l’occasion d’en savoir plus sur la certification récemment accordée par la FCC à un nouveau boitier arborant le logo de Google.

Partager sur les réseaux sociaux