YouTube musclera dès le mois prochain ses règles concernant les vidéos faisant l'apologie des armes à feu. Une décision qui ne plaît guère aux vidéastes concernés, comme ceux de InRange TV, qui ont décidé de fuir sur Pornhub.

À la suite des fusillades toujours plus nombreuse outre-Atlantique — dont celle de Parkland, le 14 février dernier –, YouTube a décidé de resserrer la vis sur les vidéos faisant l’apologie des armes à feu. Des mesures qui prendront effet dès le mois prochain et qui banniront tout contenu encourageant l’achat d’armes à feu ou même leur fabrication maison.

Si cette décision a été chaleureusement saluée par les représentants des étudiants qui ont massivement manifesté le week-end du 24 mars 2018 contre les armes à feu (plus d’un million de personnes dans les rues américaines), forcément, elle connaît aussi ses détracteurs. À commencer par les vidéastes producteurs du contenu ciblé, qui ont déjà trouvé refuge sur… Pornhub. De fait, la chaîne InRange TV a migré ses vidéos vers la plateforme pour adultes.

Pourront-ils rester sur Pornhub ?

« InRangeTV est ravi de rejoindre un groupe de créateurs de contenu, vraiment ouverts et sans jugement quand il s’agit d’un contenu potentiellement controversé », ont twitté Karl Kasarda et Ian McCollum, propriétaires de la chaîne.

PornHub risque-t-il de voir débarquer tous les vidéastes déçus des nouvelles mesures de la filiale de Google ? Pas si sûr. Comme le rappellent nos confrères de Mashable, il n’y est pas autorisé de diffuser des contenus à caractère promotionnel. Les vlogeurs pourraient donc très bien s’y voir également bannis.

Partager sur les réseaux sociaux