Amazon vient de faire une demande de marque déposée pour AmazonTube. Un concurrent à YouTube dans les tuyaux ?

Personne n’ignore aujourd’hui la querelle entre Amazon et Google. Les deux géants proposant peu ou prou les mêmes choses avec des buts différents se battent à coups d’interdictions (l’un ne vend pas les produits de l’autre, l’autre ne propose pas ses services sur les produits de l’un) qui gênent in fine les clients. La dernière dispute en date tourne autour des appareils Amazon qui ne peuvent pas accueillir l’application YouTube officielle, Google ayant décidé de sanctionner Amazon sur ce terrain afin de mieux positionner ses Chromecast (qui ne sont pas vendus sur Amazon, si vous suivez bien).

Aujourd’hui, Amazon a fait monter d’un cran la guéguerre en faisant une demande de marque déposée pour le nom « AmazonTube ». Cette marque correspondrait selon les termes du géant à un service permettant «  d’offrir du contenu audio, visuel ou audiovisuel non téléchargeable grâce à une connexion à Internet et sur une multitude de sujets d’intérêt général. » Bref, vous lisez la description la plus généraliste de YouTube. La même demande évoque un autre nom, OpenTube. Presque cynique quand on connaît l’affaire en cours et qui ne témoigne pas d’un monde ouvert, bien au contraire.

© Amazon

Si Amazon est sérieux et ne fait pas juste un mouvement d’intimidation en direction de Google, alors il serait possible de voir débarquer une nouvelle plateforme pouvant accueillir des vidéos, comparable à celles proposées par Google, Dailymotion, ou encore, Vimeo. Pour rappel, Amazon n’est pas étranger à ce monde, dans la mesure où le géant de Seattle possède déjà Twitch et sa propre application de SVoD — deux services compris dans l’offre Amazon Premium.

Ajouter une pierre YouTubesque à cet édifice aurait donc du sens et permettrait à Amazon de s’affranchir de Google, notamment sur l’Echo Show… si tant est que les créatrices et les créateurs, qui font la popularité de YouTube, se mettent à proposer leurs contenus sur une plateforme concurrente.

Partager sur les réseaux sociaux