Fonctionnalité importante de l’écosystème Apple, Siri pourrait bientôt être capable de chuchoter. Une évolution logique qui permettrait à l'assistant vocal de pouvoir être sollicité dans davantage de conditions.

Si utile soit-il, Siri n’est pas à l’aise dans tous les environnements. Par exemple, dans les endroits où le silence est réclamé, l’assistant vocal d’Apple n’a pas vraiment sa place. Du moins pour le moment. Car la firme de Cupertino réfléchit visiblement à l’intégration de nouvelles fonctionnalités pour Siri, y compris la possibilité de le faire chuchoter en réponse à une demande effectuée à voix basse. Une adaptation, révélée par un brevet déposé en 2016 et capté par Gizmodo, qui serait bienvenue.

L’homme qui chuchotait à l’oreille de Siri

L’utilisation d’un assistant vocal en public demeure assez problématique pour plusieurs raisons évidentes. Au-delà de la pudeur et de la notion de vie privée, il y a la question de l’atteinte à la tranquillité d’autrui. En ce sens, imaginer un Siri ou un Alexa capable de chuchoter pourra résoudre une partie du souci. Voilà pourquoi Apple songe à un «  assistant capable de détecter un chuchotement et de répondre en chuchotant  ». En somme, un assistant vocal apte à s’adapter à un maximum situation : parler fort en temps normal, baisser le volume si nécessaire.

Dans le brevet, Apple ne manque pas d’évoquer des environnements où cette évolution pourrait s’avérer utile : une bibliothèque ou encore un open-space. Et le géant américain cite volontiers l’iPhone et l’Apple Watch comme appareils susceptibles d’accueillir un Siri plus humanisé et plus évolué car à même de déterminer l’amplitude et la fréquence d’une requête vocale afin de fournir une réponse idoine sur le fond comme sur la forme.

Bien évidemment, ce brevet déposé ne préfigure en rien l’arrivée d’un Siri en mode jardin secret dans un avenir proche. Mais on imagine que cela constituerait une amélioration logique de l’assistant vocal d’Apple.

Partager sur les réseaux sociaux