Lors de la présentation du Honor V10, Huawei a clairement défié son rival américain en présentant sa propre version de Face ID. Le constructeur chinois a poussé la logique jusqu’au bout en dévoilant une copie évidente des Animojis.

Le message était déjà clair en octobre dernier, lorsque Huawei a dévoilé son nouveau smartphone, le Mate 10 Pro : le constructeur chinois entend marcher sur les plates-bandes d’Apple. À l’occasion de la présentation de son Honor V10, la marque a annoncé avoir mis au point un système de reconnaissance faciale, concurrent de Face ID.

Plus de deux mois après l’annonce de l’iPhone X, les Animojis et Face ID sont désormais repris par Huawei — qui ne sera peut-être que le premier des fabricants sous Android à s’inspirer de la pomme. Le constructeur chinois a dévoilé sa propre caméra en 3D, destinée à être installée sur un smartphone.

Une copie de TrueDepth

Comme le TrueDepth d’Apple — le nom donné à l’ensemble des capteurs qui se trouvent au niveau de la fameuse encoche du téléphone –, la technologie dévoilée par Huawei suppose l’ajout d’une caméra infrarouge.

huawei-face-id-2-630×341

Huawei se targue de pouvoir créer une carte en 3D du visage de l’utilisateur en projetant 300 000 points lumineux, et d’obtenir un résultat satisfaisant en dix secondes.

Pour parfaire sa copie d’Apple, Huawei s’est également inspiré de l’autre nouveauté phare de son concurrent californien : les Animojis. Les personnages animés du constructeur chinois se voudraient plus réalistes que ceux d’Apple.

Huawei n’a annoncé aucun produit équipé de cette technologie

Néanmoins, la marque n’a présenté aucun produit équipé de cette technologie. Ceci laisse penser que Huawei a surtout voulu démontrer son intention de rester dans la course face aux avancées d’Apple.

Il faudra encore patienter pour savoir si cette copie de Face ID sera disponible sur un nouveau téléphone de la marque. Pour l’instant, la fin de l’année de Huawei est surtout marquée par la sortie du Mate 10 Pro — que nous avons pu tester.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !