À vos marque, prêt, partez ! Google vient d’ouvrir son Assistant aux développeurs. Désormais aussi ouvert qu’Alexa, Assistant est prêt à être intégré à tous les smartphones, toutes les enceintes connectées et tous les appareils ménagers improbables.

Pour célébrer l’ouverture aux développeurs tiers d’Assistant, Google a demandé au studio Deeplocal d’utiliser son intelligence artificielle pour réaliser une machine à cocktails qui répond à ses clients. Le mot d’ordre est donné : Assistant est prêt à se lier à toutes les expériences, tous les appareils, afin de leur donner l’ersatz d’intelligence qui leur manquait.

Alors que jusque-là, l’IA était réservée aux Google Pixel et Google Home, ainsi qu’à quelques récents smartphones partenaires, c’est désormais à l’ensemble de la galaxie des produits Android connectés que s’adresse l’assistant virtuel.

Pour le moment c’est une simple preview du SDK (Software Development Kit) qui a été dévoilée aux développeurs tiers. Celle-ci leur permettra de commencer à travailler à une intégration sur du matériel.

Pour rappel, lorsque Amazon a ouvert son Alexa aux développeurs, le nombre d’objets connectés utilisant l’IA du géant a explosé. Au CES 2017, il était difficile d’éviter Alexa tant elle avait été utilisée par les différents constructeurs, des fours connectés aux smartphones.

Google espère donc reprendre du terrain à Amazon sur ce terrain malgré son retard. Si créer une machine à cocktails pseudo-intelligente est votre petit plaisir du week-end, le SDK se trouve ici et les instructions, là. À vos lignes de code !

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !