Nintendo diffuse une vidéo tardive et inutile sur le premier allumage de la Switch.

Nintendo a récemment lancé sa Switch et c’est déjà un immense succès. Il est même historique que cela soit en France ou aux États-Unis après un week-end de commercialisation. Et maintenant que l’on peut en acheter une librement (ou presque selon les stocks), le constructeur s’est trouvé une nouvelle activité : donner des conseils et des astuces pour profiter au mieux de sa dernière acquisition. Après les recommandations quant au placement de la console  pour éviter les soucis de connexion/désynchronisation avec les Joy-Con, place à la vidéo expliquant comment bien configurer sa Switch au premier démarrage.

Premier allumage pour les nuls

Dans un français impeccable, Nintendo commence par rappeler qu’il est possible de jouer à la Switch n’importe où, n’importe quand et avec n’importe qui avant d’embrayer sur le démarrage initial. Les étapes sont les mêmes que sur tout autre appareil du même acabit : on choisit sa la langue et sa région, on ne lit pas les informations importantes, on configure un réseau pour la connexion internet et on renseigne le bon fuseau horaire. Vient ensuite l’étape demandant de créer son profil.

Seules différences avec d’autres consoles ? La Switch, par sa nature hybride, peut être insérée dans un dock pour utiliser la télévision plutôt que l’écran de la tablette. Et il n’y a strictement rien à configurer pour en profiter (il est possible de choisir les paramètres plus tard).

En toute franchise, on n’a pas besoin d’une telle vidéo quand il suffit simplement de suivre des instructions à la lettre, surtout quand elle est publiée si tardivement après la sortie (il aurait fallu la mettre en ligne avant le 3 mars en guise de teasing).

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.