La chaîne télé suisse M Le Média utilise une présentatrice générée par intelligence artificielle pour présenter le bulletin météo matinal depuis le début du mois. Ce n’est pas la première fois que des médias font appel à ce genre de technologie, mais la pratique soulève toujours autant de questions.

Depuis le 3 avril 2023, les spectateurs matinaux de la chaîne de télé suisse M Le Média voient une présentatrice météo particulière. Jade n’est pas journaliste : il s’agit d’un avatar, créé par intelligence artificielle, rapporte l’édition helvète de 20 Minutes. La chaîne a eu « recours à un logiciel pour fabriquer de toutes pièces l’avatar », précise 20 Minutes.

Dans les extraits vidéos publiés par 20 Minutes, l’apparence de Jade est très réaliste, tout comme sa diction — légèrement hachée, mais complètement crédible. L’avatar de la présentatrice a des tenues différentes, et elle peut avoir les cheveux attachés ou détachés en fonction des jours. Il se dégage tout de même des vidéos de Jade une impression légèrement perturbante, comme la fameuse sensation de « vallée dérangeante » en robotique. Malgré cela, le contrat de Jade semble bien parti pour durer.

Une présentatrice créée par IA, car aucun candidat humain « n’a été retenu »

Interrogé par 20 Minutes, Philippe Morax, le directeur général du groupe Millennium Média propriétaire de la chaîne, est fier de l’arrivée de l’IA. « Les nouvelles technologies font partie de notre stratégie d’innovation pour offrir à notre audience un contenu de qualité ». L’intelligence artificielle ne faisait néanmoins pas partie du projet de base.

Selon Philippe Morax, la chaîne a tenté de trouver un présentateur humain, mais « aucun des candidats n’a été retenu ». Jade a donc été « recrutée » pour faire face à l’absence de salarié en chair et en os. 20 Minutes ne précise pas à quelle société M Le Média a fait appel pour développer Jade, ni comment la solution de l’intelligence artificielle a été envisagée en premier lieu.

L’expérience semble cependant convaincre Philippe Morax, qui « n’exclut pas de recourir à l’IA pour automatiser d’autres domaines de l’entreprise », écrit 20 Minutes, sans spécifier lesquels. Le directeur général tient cependant à rassurer : « Il est évident que nous abordons ces outils avec vigilance, notamment lorsqu’il s’agit des sources d’information. »

Jade, la présentatrice météo de la matinale de M Le Média, est un avatar créé par IA // Source : Capture d'écran Numerama / 20 Minutes
Jade, la présentatrice météo de la matinale de M Le Média, est un avatar créé par IA // Source : Capture d’écran Numerama / 20 Minutes

On peut néanmoins se poser d’autres questions : lors des bulletins météo, est-il précisé que Jade n’est pas une vraie personne ? Les spectateurs seront-ils avertis si d’autres avatars créés par IA sont utilisés ? Par qui sont écrits les textes qu’elle lit ? Pour l’instant, et comme souvent avec l’intelligence artificielle, il n’y a pas de réponse. « Notre démarche s’inscrit dans le respect et la responsabilité envers notre public et nos collaborateurs », assure tout de même Philippe Morax. « Nous entendons l’utilisation de l’IA comme un outil d’amélioration et de production de contenu

Pour l’instant, l’initiative n’a pas l’air de faire que des heureux. Dans l’espace commentaire de l’article de 20 Minutes, les témoignages sont même plutôt alarmistes. « Génial, bientôt on sera tous mis au placard par l’AI », regrette ainsi un internaute. Il faut néanmoins relativiser : les journalistes et les présentateurs météo, qui ont toujours des choix éditoriaux importants à faire, ne sont pas menacés.

Mais il est aussi important de noter que d’autres chaînes d’informations généralistes ont déjà sauté le pas des « IA journalistes ». Dès 2018, la chaîne télé chinoise Xinhua a testé un présentateur dont l’avatar été généré par IA, avec un objectif de rentabilité assumé. « « Chaque présentateur peut travailler 24 heures par jour sur le site officiel et différents réseaux sociaux, ce qui réduit les coûts de production et augmente l’efficacité », avait déclaré la chaîne. Plus récemment, c’est le média koweïtien Kuwait News qui a dévoilé sa présentatrice numérique, qui doit à terme présenter un bulletin sur son compte Twitter. Nul doute que la tendance devrait continuer.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !