Avec Lemon8, ByteDance rêve de lancer le TikTok de la photo. Déjà disponible dans quelques pays test, le réseau social devrait bientôt arriver aux États-Unis, malgré le potentiel bannissement de TikTok.

Prenez l’interface d’Instagram, donnez-lui l’aspect shopping de Pinterest et sublimez le tout avec l’algorithme de TikTok, vous obtiendrez Lemon8, le nouveau réseau social de ByteDance.

Passé inaperçu en France où il est indisponible au téléchargement (Lemon8 est pour l’instant réservé au Japon, au Vietnam, à la Malaisie, à Singapour et aux Philippines), ce nouveau réseau social signé ByteDance a de quoi affoler les États-Unis, où il s’apprête à être lancé prochainement, en même temps qu’au Royaume-Uni. Son concept est simple : remplacer Instagram pour les comptes influents, en mettant en avant la mode, les voyages et le shopping. Lemon8 se distingue de TikTok grâce à des images, au lieu de vidéos.

ByteDance prépare son plan B

C’est grâce au New York Times que Numerama a découvert l’existence de Lemon8. Le journal raconte qu’au moment où Shou Zi Chew, le patron de TikTok, était interrogé par le Congrès, des entreprises de marketing missionnées par ByteDance envoyaient des mails à des influenceurs pour leur proposer de rejoindre Lemon8 en avant-première. ByteDance a un argument choc : il rémunère les créateurs pour leurs publications.

L'interface de Lemon8 est très similaire à celle d'Instagram. // Source : ByteDance
L’interface de Lemon8 est très similaire à celle d’Instagram. // Source : ByteDance

En visant principalement les comptes influents, ByteDance prend le risque de ne pas séduire le grand public, alors que TikTok est extrêmement populaire. Même si Lemon8 copie complètement l’interface d’Instagram, avec des onglets très similaires, son but premier est de donner envie de consommer. En soi, ByteDance n’a pas seulement inventé le TikTok de la photo, mais aussi l’Instagram de la pub. La mayonnaise peut-elle prendre ? ByteDance a un argument de taille : son algorithme, que l’on sait démoniaque en matière de recommandations.

Quand Lemon8 sera officiellement aux États-Unis et au Royaume-Uni, on imagine que ByteDance préparera son lancement ailleurs, comme en Europe. Reste à savoir ce qu’il adviendra de l’application si elle devient populaire. Le Congrès américain peut-il considérer Lemon8 moins dangereux que TikTok, ou devra-t-il lancer une enquête sur l’application pour tenter de la bannir aussi ? Tous les problèmes évoqués par les États-Unis, comme l’appartenance de ByteDance à un groupe chinois, sont les mêmes avec Lemon8. Pas sûr aussi que Meta, qui reproche à TikTok de lui voler des parts de marché, apprécie ce nouveau service.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !