L’application Twitter n’a de cesse de bugger, ce 6 mars 2023. Il n’est pas non plus possible d’accéder à l’application Tweetdeck depuis 17h45 en France. Twitter parle de conséquences inattendues à des modifications faites en interne.

Il est quasiment impossible d’utiliser Twitter, ce 6 mars 2023 au soir, a pu constater la rédaction de Numerama. Le site downdetector, où les internautes peuvent signaler des problèmes sur le web, le prouve également : de nombreuses alertes ont été envoyées par les internautes depuis 17h45.

Si vous avez la chance d’arriver à faire fonctionner Twitter, elle ne se prolonge pas très longtemps lorsque vous tentez d’ouvrir un lien à partir du réseau social : cela semble tout bonnement impossible.

Les pannes de Twitter signalées sur downdetector le 6 mars 2023
Les pannes de Twitter signalées sur downdetector le 6 mars 2023

Sur Twitter, le compte officiel Twitter Suppot a publié un message bref, indiquant avoir « fait des changements en interne qui ont eu des conséquences inattendues ». « Nous travaillons dessus et partagerons une mise à jour lorsque nous avons réparé le problème. »

Source : Twitter/TwitterSupport
Source : Twitter/TwitterSupport

Tweetdeck est aussi inaccessible

Le pire se constate toutefois sur Tweetdeck, l’application tierce qui a été rachetée par Twitter en 2011. Il est complètement impossible de s’y connecter. Un message s’affiche indiquant que « votre plan d’API n’inclut pas l’accès à cet endroit. »

Toutes les URL en « t.co » semblent globalement inaccessibles.

Ce n’est pas la première fois que Twitter connaît des pannes depuis le rachat d’Elon Musk en octobre dernier. Le milliardaire a viré la moitié des employés, causant une belle pagaille au sein des équipes de développement, ainsi que celles et ceux chargés de maintenir à flot le réseau social.

Il a également rendu payant l’accès à l’API de Twitter — l’outil qui permet aux développeurs et autres de créer des automatisations à partir des données de Twitter. L’application aurait-elle oublié de payer pour… sa propre API ? Il semblerait en tout cas que le problème se situe à ce niveau.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !