Selon l’analyste Ming-Chi Kuo, Apple ne parlera pas de port USB-C mais de port Thunderbolt avec son iPhone 15 Pro. Un bon moyen de laisser entendre qu’il ne se contente pas d’appliquer une règle européenne.

L’iPhone va passer à l’USB-C, c’est Apple qui le dit. Après une décennie avec son port Lightning maison, la marque californienne sera prochainement dans l’obligation d’adopter le port universel utilisé par tous ses concurrents, à la suite d’une décision européenne. Une nouvelle qui ne réjouit pas Apple, qui voit en cette décision « un frein à l’innovation ». Ce changement ne devrait toutefois pas trop le chambouler, Apple utilise déjà l’USB-C dans tous ses autres produits (Mac, iPad, Apple TV…).

Le passage à l’USB-C est d’ores et déjà confirmé, reste à savoir la manière avec laquelle Apple va l’annoncer. Puisque l’entreprise californienne aime tout contrôler, il est peu probable qu’elle se contente de dire qu’elle applique la loi. Apple présentera sans doute ce changement comme une innovation prévue de longue date, histoire de donner l’impression de gagner le rapport de force face à l’Union européenne. Comment ? L’analyste Ming-Chi Kuo, spécialiste de la chaîne d’approvisionnement d’Apple, a sa petite idée.

La vitesse, l’argument idéal

Pour comprendre la suite de cet article, il faut posséder quelques bases sur le fonctionnement des ports USB. Contrairement à ce que l’on peut penser, « USB-C » ne désigne pas un seul type de port. Il s’agit d’un connecteur, soit de la forme du chargeur. La norme, elle, peut varier. On peut faire de l’USB-C avec de l’USB 2.0 (480 Mbps), de l’USB 3.2 (5 ou 10 Gbps) ou de l’USB 4 (40 Gbps). A contrario, on peut aussi trouver des câbles USB-A ou micro-USB, des connecteurs obsolètes, avec des vitesses de transfert supérieures à celles de certains ports USB-C. Tout ça appartient à une même famille, mais la forme du connecteur et la norme utilisée peuvent être mixées.

C’est là qu’intervient Apple. Aujourd’hui, ses ports Lightning se limitent à la vitesse de l’USB 2.0, soit 480 Mbps. C’est trop peu pour transférer plusieurs dizaines de gigaoctets d’un seul coup, comme Numerama le déplorait dans son test de l’iPhone 14 Pro Max. Dans l’univers Android, on trouve de tout. Certains se contentent de 480 Mbps malgré leurs ports USB-C, d’autres montent bien plus haut.

Selon Ming-Chi Kuo, Apple annoncera un iPhone 15 Pro équipé d’un port USB-C rapide, même s’il ne peut pas dire quelle vitesse sera supportée (il parle d’USB 3.2 ou de Thunderbolt 3, soit 5 Gbps au minimum et 40 Gbps au maximum). En revanche, l’iPhone 15 normal, lui, devrait conserver la vitesse de Lightning, soit 480 Mbps.

Pourquoi créer une distinction entre les deux gammes ? La raison la plus évidente semble être le marketing. L’USB-C plus rapide, qui a de grandes chances d’être du Thunderbolt si Apple s’inspire des iPad, sera un argument intéressant pour les photographes et les vidéastes. Encore plus si l’iPhone 15 Pro introduit l’enregistrement 8K.

L'iPhone 14 Pro Max. // Source : Anthony Wonner pour Numerama
Il n’existe pas de solution ultra rapide pour transférer les photos et vidéos de son iPhone aujourd’hui. // Source : Anthony Wonner pour Numerama

Apple et l’USB-C, difficile de comprendre

Malgré sa réticence à l’USB-C sur iPhone (sans doute motivée par des raisons financières, vu qu’Apple touche une commission sur les ventes d’accessoires Lightning), Apple est depuis toujours un fervent défenseur de l’USB-C. En 2015, avec son MacBook, la marque a même été parmi les premières à introduire ce connecteur de nouvelle génération. Aujourd’hui, tous ses produits y ont droit, à l’exception des iPhone et de certains accessoires (AirPods, Magic Keyboard, Magic Mouse…)

En revanche, au niveau de la vitesse, la stratégie d’Apple n’est pas claire. En fonction de l’appareil que vous possédez, le débit maximal du port USB-C varie beaucoup :

  • iPad Pro (Thunderbolt 3 / USB 4) : 40 Gbps
  • iPad Air (USB 3.2 Gen 2) : 10 Gbps
  • iPad mini (USB 3.2 Gen 1) : 5 Gbps
  • iPad 10 (USB 2.0) : 480 Mbps

En plus des iPhone, Apple devra dans les prochains mois sortir de nouvelles générations de ses accessoires avec un port USB-C. Dans leur cas, on imagine que la marque se contentera du minimum.