Grâce à cette image du télescope spatial Hubble, vous pouvez admirer une galaxie située à 57 années-lumière de votre canapé.

De la science et un brin de poésie : quoi de plus beau que démarrer l’année 2022 la tête dans les étoiles ? Le 17 décembre dernier, la Nasa a diffusé le dernier cliché pris par le télescope spatial Hubble en 2021.

Vous pouvez observer, sur cette image, une vue latérale de la galaxie spirale NGC 3568. Elle est située à environ 57 millions d’années-lumière de la Voie lactée, dans la constellation du Centaure.

La galaxie NGC 3568, un cliché pris par Hubble. // Source : Nasa
La galaxie NGC 3568, un cliché pris par Hubble. // Source : Nasa

La galaxie NGC 3568

En 2014, un puissant flash lumineux provenant de la galaxie NGC 3568 a pu être observé depuis la Terre. Il s’agissait de la lumière produite par un supernova — l’explosion advenant lors de la mort d’une étoile massive.

La Nasa tient d’ailleurs à relever une intéressante anecdote au sujet de la découverte de ce flash : elle n’a pas été découverte par des astronomes professionnels. « Alors que la plupart des découvertes astronomiques sont l’œuvre d’équipes d’astronomes professionnels, cette supernova a été découverte par des astronomes amateurs qui font partie du Backyard Observatory Supernova Search en Nouvelle-Zélande », explique l’agence spatiale. La Nasa en profite pour saluer les « découvertes fascinantes » effectuées par les astronomes amateurs, en particulier pour les phénomènes éphémères — supernovæ, comètes, etc.

Sourire narquois depuis l’espace

Il nous faut maintenant aborder un sujet qui n’a rien à voir avec la science, mais qu’on ne peut pas éluder. Regardez bien l’image. Que voyez-vous ? Un sourire narquois, n’est-ce pas ?

C'est juste pour être sûr que vous voyez la même chose. // Source : Montage de haute qualité
C’est juste pour être sûr que vous voyez la même chose. // Source : Montage avec dessin de haute qualité

Ce phénomène, consistant à voir un visage humain ou un objet dans une forme qui n’a rien à voir, s’appelle paréidolie. Cela arrive souvent avec les clichés astronomiques. Par exemple, un célèbre cliché immortalisé à nouveau par Hubble, en 2019, donnait la sensation de montrer le visage d’un monstre. Mais on préfère clairement ce joli sourire de NGC 3568 pour démarrer 2022.