Une startup a battu le record de rendement établi par un des géants du photovoltaïque. Son concept de cellule solaire basée sur le cuivre plutôt que l'argent pourrait aider à réduire les coûts des panneaux.

Dans l’énergie solaire, les produits les plus compétitifs viennent souvent de Chine. Le pays s’est imposé comme un poids lourd du secteur et assurait en 2018, plus de 60 % de la production mondiale. Une startup australienne a cependant réussi à battre le record de rendement, autrement dit la quantité d’électricité produite comparée à l’énergie solaire reçue par la cellule photovoltaïque.

Comme le révèle ce 10 septembre le média spécialisé PV-Magazine, la cellule photovoltaïque conçue par SunDrive Solar a démontré un rendement de 25.54 % lors des tests réalisés par un laboratoire allemand indépendant, l’Institut de recherche en énergie solaire (en anglais ISFH). Une sacré prouesse pour le fondateur de la société qui a mené une bonne partie des travaux de développement dans son garage. Le précédent record d’efficacité (25,26 %) était détenu par le chinois Longi Green Energy Technology, qui n’est rien de moins que l’un des plus gros producteurs de panneaux solaires mondiaux.

L’énergie solaire coûte de moins en moins cher. // Source : Gustavo / Pexels

Le cuivre permet des économies sur le solaire

L’aspect le plus intéressant de l’innovation de SunDrive Solar se situe cependant au niveaux des matériaux utilisés. Le fondateur de l’entreprise, Vince Allen, est parvenu à battre un record d’efficacité avec une cellule solaire conçue avec du cuivre. La grande majorité des cellules photovoltaïques sont fabriquées avec du silicium et de l’argent car ce dernier est très stable et pratique à travailler, explique Bloomberg.

L’inconvénient de l’argent est cependant que ses stocks sont limités et qu’il coûte cher (plus de 650 000 euros la tonne). À mesure que le secteur solaire se développe et que ses besoins en métaux augmentent, cela pose de plus en plus de problèmes. À l’inverse le cuivre est abondant et donc bien moins onéreux : moins de 8 000 euros la tonne.

L’innovation de SunDrive Solar intéresse donc beaucoup les acteurs du secteur photovoltaïque. La startup a d’ailleurs levé 7,5 millions de dollars de plusieurs investisseurs. La prochaine étape sera de voir si elle parvient à maintenir le bon rendement de ses cellules à l’échelle industrielle.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo